Prix jacques de vienne (a) : vroum passe la cinquieme vitesse

Autres informations / 16.11.2012

Prix jacques de vienne (a) : vroum passe la cinquieme vitesse

Bien

qu’à l’arrivée de toutes ses courses, Vroum (Passing Sale) s’était montré

discret sur la scène AQPS. Et il a choisi le bon jour pour faire parler de lui,

en gagnant le Prix Jacques de Vienne (A), à 50/1. Attentiste dans la deuxième

moitié du peloton, il a progressé à l’entrée de la ligne droite, et il s’est

montré dur pour conserver l’avantage tout au long de la phase finale. Décevant

cet été à Vichy, pas convaincant ensuite à Maisons-Laffitte, dans le Prix du

Bourbonnais (B, 4e), Vroum se présentait néanmoins en ayant l’avantage d’avoir

eu des sorties espacées et donc une certaine fraîcheur. Yohann Gourraud,

entraîneur de Vroum, a expliqué : « C’est un poulain qui avait débuté par une

victoire et il s’était montré régulier. À Vichy, il avait un peu accusé ses

courses. Le Prix du Bourbonnais a été un bon galop pour lui et il se présentait

en condition ascendante. On va le mettre au repos cet hiver et il ira

certainement en obstacle l’année prochaine. D’ailleurs, il saute déjà. »

Installé entraîneur avec sept chevaux sous ses ordres, Yohann Gourraud a été un

très bon jockey d’obstacle. À la fin des années 90 et au début des années 2000,

il montait pour Jean-Paul Gallorini.

VARAN DE

KOMODO VERS AUTEUIL

La

deuxième place de ce Prix Jacques de Vienne est revenue à Vicky de l’Oasis

(Ultimately Lucky), qui venait de se promener dans le Prix des Guilledines (B)

à Durtal. Elle a devancé Very Cash (Urgent Request), la valeur sûre des AQPS de

3ans. Lancé de loin, Varan de Komodo (Trempolino) a produit son effort isolé en

pleine piste, mais s’est fait souffler la troisième place dans les derniers

mètres. Entraîneur de Varan de Komodo, Marcel Rolland nous a déclaré: « Il

m’avait un peu déçu à Fontainebleau, quand il finissait cinquième, mais il

était très vert et son pilote, Olivier Peslier, m’avait dit qu’il monterait

beaucoup sur cette première sortie. Il a été un peu par à-coups dans le

parcours. De plus, il était seul en pleine piste et les chevaux qui le

devancent ont plus d’expérience que lui. Il ne va plus courir en plat et ira à

Auteuil. » Comptant parmi les favoris, Veni des Mottes (Sleeping Car),

cinquième, n’a pas eu un bon parcours et « doit apprendre à se détendre »,

d’après son mentor, Élie Lellouche.

LE NEVEU

DE BENEFIQUE

Vroum

est le neveu de Bénéfique (Mansonnien), gagnante du Prix Robert de

Clermont-Tonnerre (Gr3) et deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Mère de

Vroum, Holding (Useful) a terminé deuxième pour ses débuts en plat, avant de

chuter pour sa deuxième et dernière sortie. Passée au haras, elle a notamment

produit Nasthazya (Rochesson), vainqueur de cinq courses en obstacle, dont le

Prix Jean Laumain, sur le steeple d’Auteuil.