Prix kerautem (b) : rallongements payants pour aylin

Autres informations / 14.11.2012

Prix kerautem (b) : rallongements payants pour aylin

Débutante

tardive, Aylin (Gold Away) n’a pris le départ de sa première course que le 2

juillet. Ses quatre premières sorties ont eu lieu sur 1.400m et la pensionnaire

de Nicolas Clément n’a pas montré toute l’étendue de sa qualité sur cette

distance. Rallongée cet automne, sur le mile, elle a affiché quelques progrès,

jusqu’à ouvrir son palmarès à Chantilly, avant de répéter à Lyon. De nouveau

rallongée ce mardi, elle a apprécié les 2.000m du Prix Kerautem (B). Bien

placée, sur un troisième rideau, à la corde, elle n’est passée à l’attaque qu’à

mi-ligne droite. Après avoir pris l’avantage, elle a contré sûrement le retour de

Piwi Chop (Night Tango) dans la phase finale. Pouliche de tenue, Aylin est en

train de s’affirmer sur les longs parcours pour 2ans. Son jockey, Anthony

Caramanolis, nous a confié : « Elle était aujourd'hui beaucoup plus

décontractée que lors de ses débuts. Plus elle court et plus elle progresse.

Elle a un peu tendance à se reprendre une fois qu'elle se retrouve devant, mais

on va dire qu'elle se préserve pour l'avenir ! Dans tous les cas, je pense que

c'est au moins une jument de Listed. » Favori, Highly Gentle (Gentlewave) n’a

pu rester invaincu. Après avoir galopé en cinquième position, il a essayé de

venir en pleine piste, là où il est toujours délicat de se rapprocher à Angers.

Mais pour finir, il a plafonné, concluant quatrième.

LA

SOUCHE DE STREET SHAANA ET STRETAREZ

Aylin a

été élevée par Jean-Louis Valérien-Perrin au Haras d’Ellon. C’est une fille de

Street Lightning (Best of the Bests), deuxième du Prix des Jouvenceaux et des

Jouvencelles (L), et gagnante de deux courses. Deuxième mère d’Aysin, Street

Kendra (Kendor) provient de l’élevage Lagardère. Elle a donné plusieurs bons

chevaux comme Silas Marner (Muhtathir), lauréat du Prix du Point du Jour (L),

Saronis (Poliglote), gagnante de "B" et deux fois placée de courses

principales, Sara Haras (Turtle Island), troisième du Prix Caravelle-Haras des

Granges (L) et Eight Avenue (Octagonal), troisième de Listed sur les haies de

Baden-Baden. Sa tenue, Aylin l’a prise du côté maternel. Sa troisième mère,

Street Opera (Sadler’s Wells), a produit Stretarez (Saumarez), gagnant des Prix

Vicomtesse Vigier (Gr2) et de Barbeville (Gr3), et Street Shaana (Darshaan),

lauréate du Prix de Lutèce (Gr3).