Prix la haye jousselin (gr1) : les femelles pretes a prendre le pouvoir

Autres informations / 04.11.2012

Prix la haye jousselin (gr1) : les femelles pretes a prendre le pouvoir

Sans Mid

Dancer (Midyan), dernier héros du Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1), qui fait l’impasse sur l’automne, et sans Rhialco (Dom Alco), blessé, le

Prix La Haye Jousselin (Gr1) 2012 peut sourire à une femelle. Ce qui n’est plus

arrivé depuis 2006 et la victoire de Princesse d’Anjou (Nononito). Elles sont

trois seulement à s’élancer pour ce Grand Steeple d’automne. Savigny (Alberto

Giacometti) peut espérer une quatrième ou cinquième place, avec quelques

défaillances. En revanche, sa compagne d’entraînement Net Lovely (Network) et

Kotkieglote (Poliglote) peuvent espérer enlever leur premier Gr1. Net Lovely

vient de remporter le Prix Heros XII (Gr3) au prix d’une fulgurante

accélération. Il s’agissait de son quatrième succès de Groupe à Auteuil. Lors

de sa chute dans le Grand Steeple, on note également qu’elle était loin d’être

battue, comme nous l’a rappelé Paul Couderc, copropriétaire et coéleveur de Net

Lovely, le 14 octobre dernier : « Lors du Grand Steeple, elle est venue trop

vite au rail ditch, où elle a chuté. Si elle avait été moins vite sur cet

obstacle, elle n’aurait pas été loin du compte. » La distance, le terrain, la

forme, tout indique que Net Lovely peut l’emporter. Il faut désormais que la

chance soit de son côté. Tardive, comme bon nombre d’éléments de sa famille,

Kotkieglote gagnera un jour un Gr1 à Auteuil. Si elle évolue dans le bon sens, elle

sera une jument de Grand Steeple, comme Kotkijet et Katko, deux illustres

membres de sa famille. Lauréate du Prix Morgex (Gr3) 2011, elle ne craint pas

le terrain profond et les voyages au long cours sont sa tasse de thé. Sa

troisième place dans le Prix Heros XII est prometteuse, d’autant qu’elle n’a

pas eu une course dure.

RUBI

BALL EN APPEL

Vainqueur

des deux dernières éditions de ce Prix La Haye Jousselin, Rubi Ball n’était pas

prévu pour une troisième tentative dans ce Gr1. Il devait disputer le Grand

Steeple-Chase d’Enghien (Gr2). Mais son entourage a changé d’avis. Après une

rentrée moyenne sur les haies toulousaines, il arrive avec beaucoup de

fraîcheur à Auteuil. Il change de jockey puisque c’est Anthony Lecordier qui

lui sera associé, lui qui revient tout juste après une blessure. Certes, Rubi

Ball n’a pas convaincu cette saison, mais il est plus percutant en automne et

il possède les meilleurs titres. S’il n’en a pas assez d’Auteuil et qu’il fait

sa valeur, il ne sera pas loin du compte.

LAGUNAK,

EN DEPIT DE SA CHUTE DANS LE "HEROS XII"

Depuis

un an, Lagunak (Mansonnien) n’a cessé de progresser, passant des gros handicaps

aux Groupes. Il a brillé dans le Prix des Drags (Gr2), prouvant qu’il était en

mesure de jouer les premiers rôles avec l’élite. Sa rentrée s’est soldée par

une chute au rail ditch, dans le Prix Heros XII, alors qu’il gambadait. Il n’a

pas recouru depuis et sa fraîcheur est un atout, d’autant qu’il a la pointure

d’une course comme le Prix La Haye Jousselin. Deuxième du Grand Steeple,

Shannon Rock (Turgeon) est meilleur en bon terrain, mais sur sa classe, il ne

peut être écarté. En progrès depuis l’été, Sadler’s Flaure (Ballingarry) a

enlevé le Prix Rigoletto (L) et conclu deuxième du Prix Heros XII. Désormais

endurci, il peut finir dans les trois premiers. Pistolet Rouge (Shaanmer) et

Parigny (Tagula) sont quant à eux capables d’accrocher une quatrième place.

Seul étranger du lot, Double Dizzy (Double Trigger) n’a pas vraiment les titres

pour bien figurer dans ce Prix La Haye Jousselin.