Prix le pontet : chapo de ballon met les favoris dans l’ombre

Autres informations / 15.11.2012

Prix le pontet : chapo de ballon met les favoris dans l’ombre

Sur le

papier strict, le Prix Le Pontet semblait être une épreuve dont le déroulement

pouvait être limpide. Pourtant, sans incident de course particulier, les

favoris se sont vite retrouvés en mauvaise posture. Numéro Un (Martaline) et

Off by Heart (Kapgarde) ont eu les pires difficultés à sortir de l’arrière

garde. Le premier nommé a même dû être arrêté avant la fin du parcours, tandis

que le second a péniblement conclu à la huitième place, très loin du vainqueur

Chapo de Ballon (Turgeon). Ce protégé de Christophe Aubert effectuait sa rentrée

ce mercredi, à Enghien, et il n’avait plus été revu en compétition depuis sa

troisième place à la fin du mois d’avril sur la piste de Compiègne.

Pratiquement toujours à l’arrivée depuis ses débuts, Chapo de Ballon trouve une

juste récompense en ce premier succès, faisant parler son aptitude aux pistes

souples. Patient à l’arrière du peloton, il a fini très vite pour prendre de

vitesse Dariyana (Medicean), qui semblait avoir fait le plus dur dans le

dernier virage. La protégée de Yannick Fouin a passé le peloton en revue à ce

moment du parcours et a pris le large sur ses adversaires. Mais elle a été

rattrapée dans les dernières foulées. « Cette course n’était que son second

parcours en obstacle, indique son entraîneur. Quand elle est arrivée, elle était

un peu délicate. Pas compliquée, mais elle rechignait à aller à la piste le

matin. Maintenant j’ai l’impression qu’elle y prend goût. Elle a montré

d’importants progrès sur sa course de débuts et ça laisse espérer de belles

choses. Je ne sais pas si elle est très bonne, mais en tout cas elle a des

moyens. Nous allons voir pour la suite, mais ça serait bien qu’elle puisse

gagner avant la fin de l’année. Peut-être à Cagnes-sur-Mer. » Une longueur et

demie sépare les deux premiers au passage du poteau, tandis que cinq longueurs

plus loin, c’est Raboco (Rashbag) qui a conclu au troisième rang.

LE

PROPRE FRERE DE CHAPOTURGEON

Chapo de

Ballon est né dans la Sarthe, du croisement entre Turgeon et Chapohio (Script

Ohio). Ce mariage avait déjà donné le bon Chapoturgeon, troisième du Prix Wild

Monarch (L) en débutant sous l’entraînement de Jean-yves Beaurain. Exporté

outre-Manche, il a remporté une Listed en steeple à Cheltenham et pris la

quatrième place d’un Gr3. Chapohio, la mère, est une lauréate du Prix Nivolet à

Enghien.