Prix lycoming : policy jumper dicte sa loi

Autres informations / 15.11.2012

Prix lycoming : policy jumper dicte sa loi

Quinze

poulains de 3ans se présentaient dans le Prix Lycoming, dont quelques-uns qui

avaient laissé des promesses, comme Rintimtim Has (Sagamix), récent troisième

du Prix Finot (L) pour ses débuts en compétition. En se classant de nouveau à

la troisième place, il n’a pas déçu et la surprise est venue de Policy Jumper

(Poliglote), qui n’avait pas montré jusqu’ici de capacités à réaliser un tel

exploit. Le protégé de Thierry Doumen, monté par David Cottin, s’est rapidement

installé en tête de l’épreuve. Seul devant, sans que personne ne vienne le

contrarier, Policy Jumper est allé très loin, mieux, il est allé au bout. Mais

pour cela, il a aussi dû faire preuve de courage, repoussant la vive attaque de

Ysawa (Califet). « Policy Jumper est un cheval qui a beaucoup de modèle et une

grande action, explique son entraîneur. En dernier lieu, il avait montré qu’il

avait une certaine qualité, mais il a été emporté par son action en se battant

avec un autre et a logiquement demandé à respirer pour finir. C’était une bonne

note et il confirme aujourd’hui. Je suis surtout content pour sa propriétaire.

» Deuxième, Ysawa montre des progrès après des débuts en obstacle ratés à

Fontainebleau. « Ce jour-là, il m’a beaucoup déçue, nous a confié Isabelle

Pacault. Alors j’ai préféré le courir à Saint-Brieuc la fois suivante, pour ne

pas l’écoeurer. C’était déjà beaucoup mieux et là, il se comporte encore très

bien, pour un petit cheval. » Désormais le petit Ysawa va prendre la direction

de Pau, où il devrait passer tout l’hiver. S’il n’a été battu que de trois

quarts de longueur par Policy Jumper, il a devancé Rintimtim Has de dix

longueurs.

LE FILS

DE LOUMIE

Policy

Jumper a été élevé par Manuel Garcia. Il s’agit d’un fils de l’étalon de

l’année 2012, Poliglote, et de la bonne Loumie (Loup Solitaire). Cette dernière

évoluait sous les couleurs de Manuel Garcia et a notamment remporté le Prix

Christian de Trédern (L). Parmi les meilleurs 4ans de sa promotion, Loumie a

fini deuxième des Prix Maurice Gillois (Gr1) et Renaud du Vivier (Grs1), à

seulement une semaine d’intervalle. Au haras, Loumie est devenue la mère de

Baltic Speed (Ballingarry), récente quatrième du Prix Sytaj (L).