Prix sperenza : tornada termine l’annee en beaute

Autres informations / 15.11.2012

Prix sperenza : tornada termine l’annee en beaute

Pour sa

huitième et vraisemblablement dernière course de la saison, Tornada

(Ballingarry) a remporté son deuxième et plus glorieux trophée. La protégée de

Marcel Rolland a triomphé dans le Prix Sperenza, à Enghien, et avec la manière.

Toujours vue en bon rang, la fille de Ballingarry a créé la décision dans le

dernier virage, lorsqu’elle a haussé le ton. Régis Schmidlin l’a maintenue côté

rail, tandis que L’Aumance Girl (Astarabad), la seule capable de suivre son

effort, a préféré s’isoler en pleine piste pour profiter du terrain moins

haché. Appliquée, Tornada a franchi les deux dernières difficultés, tandis que

sa rivale, l’une des deux débutantes du peloton, faisait preuve d’immaturité et

devait se résoudre à assurer le principal accessit, loin derrière Tornada. « Je

suis content, elle termine bien l’année, souligne Marcel Rolland, et elle se

fait. Je suis surtout enchanté pour son propriétaire et éleveur, André Duboé, qui

ne fait pas de bruit et est récompensé aujourd’hui. » Pour s’imposer, Tornada a

devancé les deux pouliches inédites du peloton, L’Aumance Girl et Vie Royale

(Kapgarde). La première a fait un temps figure de potentiel lauréate, quand

elle est venue dans le dernier virage avec beaucoup de ressources. Cette soeur

de Le Chablis (Sassanian) s’est toutefois trouvée perdue dans la phase finale.

Elle a semblé faire pile à l’avant-dernière haie, mais elle est néanmoins à

créditer de débuts prometteurs. « C’est une pouliche que j’ai toujours aimée,

nous a dit son entraîneur, Jehan Bertran de Balanda. Elle effectue de bons

débuts face à des pouliches déjà bien endurcies. Elle aurait dû débuter plus

tôt, mais elle a eu un petit souci qui a retardé l’échéance. Je ne m’inquiète

pas de sa fin de parcours, elle s’est retrouvée seule pour finir et débuter

dans un terrain si pénible n’est pas si facile. »

LA FILLE

DE TOURMALINE

Tornada

est le meilleur produit de tourmaline (Cadoudal), une bonne jument d’obstacle

qui a évolué chez Jacques Ortet avant de rejoindre l’écurie cantilienne de

Marcel Rolland. Tourmaline a débuté par une deuxième place dans le Prix Finot,

avant de remporter le Prix Loggia, sur les "balais" d’Enghien.

Lauréate de deux "steeple" à Auteuil, elle est la mère de cinq

produits, dont Tornada, sa première gagnante. En 2012, elle a donné naissance à

une fille de Poliglote.