Prix sytaj (l) : princesse kap face a une ligne solide

Autres informations / 11.11.2012

Prix sytaj (l) : princesse kap face a une ligne solide

Réservé

aux pouliches de 4ans sur les gros obstacles, le Prix Sytaj (L) permet aux

futures poulinières d’obtenir du caractère gras et ce seulement depuis 2004,

année où cette épreuve a obtenu son label. Du black type, Princesse Kap

(Kapgarde) en possède déjà, grâce à son triomphe dans le Prix Bournosienne

(Gr3) l’année dernière. La protégée de Jean-Paul Gallorini faisait partie des

meilleurs 3ans l’an passé, mais a connu une saison 2012 plus compliquée. Barrée

sur les "balais", elle s’est orientée vers le steeple-chase et a

finalement obtenu son premier succès à la fin du mois de septembre, lors de sa

dernière sortie, dans le Prix Petit Fontaine. Dimanche, le parcours de 4.300m

du Prix Sytaj, disputé vraisemblablement sur une piste pénible, exigera une

certaine expérience et beaucoup de tenue. Princesse Kap a tous ces arguments et

va tenter de succéder à sa compagne d’entraînement, Kotkieglote (Poliglote),

qui avait ensuite remporté le Prix Morgex (Gr3), dernier Groupe pour 4ans en

steeple du programme d’Auteuil.

LA LIGNE

DES "PYRENEES"

Le 20

octobre dernier a eu lieu le Prix des Pyrénées, une course de pouliches

remportée par Symphonie d’Anjou (Turgeon) qui, depuis, s’est classée troisième

du Prix Maurice Gillois (Gr1). Ce jour-là, Uranus le Dun (Fragrant Mix) prenait

la deuxième place, tandis qu’Urgence d’Estruval (Enrique) et Isle Enchantée

(Trempolino) concluaient respectivement quatrième et cinquième. Ces trois

pouliches vont défendre cette ligne du Prix des Pyrénées qui a été largement

renforcée par sa lauréate dans le Gr1 automnal. La première nommée dépend du

même entraînement que Princesse Kap et l’a déjà affrontée une fois, sans

parvenir à la devancer, tandis qu’Isle Enchantée l’a devancée en début d’année

dans le Prix Acréon, assez nettement.

HISTOIRE

DE LA COURSE

Le Prix

Sytaj est devenu Listed en 2004. Sytaj (née en 1971) appartenait à Mme Georges

Courtois et était entraînée par René Corme. À 3ans, elle a gagné le Prix Finot.

À 4ans, elle a remporté deux steeples à Enghien, le Prix Hopper et le Prix du

Jurançon.