Prix urgence (b) : match entre deux belles impressions

Autres informations / 15.11.2012

Prix urgence (b) : match entre deux belles impressions

Le Prix

Urgence (B) a attiré deux pouliches qui viennent de laisser de belles

impressions pour leurs premiers pas, déjà à Saint-Cloud. Honneur à la gagnante

du Prix Rose Royale (F), Balashkova (Montjeu). En terrain lourd, elle a évolué

le long de la corde dès l’entrée de la ligne droite et cette tactique lui a

permis de l’emporter aisément. Définie comme une « pouliche d’avenir » par son

entraîneur, Jean-Claude Rouget, elle sera à suivre dans cette "B".

L’autre belle impression clodoaldienne est Kyurem (Verglas). Dans le Prix Douve

(F), elle a tracé une ligne droite séduisante : alors qu’elle avait une dizaine

de longueurs de retard sur les deux pouliches de tête, elle a enclenché en

pleine piste, à deux cents mètres du poteau, pour prendre le premier accessit

derrière l’espoir Parle Moi (Montjeu). Avec un bon parcours, Kyurem sera

l’opposante principale de Balashkova.

PRINCESSE

FIONA, UN "PAPIER" D’OBSTACLE

Élevée

par Pascal Noue, Princesse Fiona (Malinas) est née pour sauter. Elle est la

soeur de Princesse Kap (Kapgarde), lauréate des Prix Bournosienne (Gr3) et

Sytaj (L) et de Prince Pretender (Great Pretender), gagnant du Prix Finot (L).

Mais la protégée de Jean-Paul Gallorini montre des moyens en plat. Deuxième du

Prix de la Cité (B), elle tente sa chance dans cette course relevée, mais sa

tenue pourrait être un atout en fin de parcours. Achetée 180.000 € par Alain

Bonin aux ventes de l'“Arc”, Gaieté (Kentucky Dynamite) n’a pas répété sa

troisième place du Prix Saraca dans le Grand Critérium de Bordeaux (Ls), pour

ses débuts sur le mile. Cette deuxième course sur 1.600m nous permettra de voir

si elle ne tient pas la distance. Impressionnante lauréate de son

"réclamer" à Maisons-Laffitte, Snow Bell (Kendargent) a été achetée

pour 38.128 €, alors que le taux était de 21.000 €. Désormais entraînée par Nicolas

Clément, elle peut gravir plusieurs marches d’un coup.