Ralentissement de la croissance des paris hippiques en ligne pour le troisieme trimestre

Autres informations / 01.11.2012

Ralentissement de la croissance des paris hippiques en ligne pour le troisieme trimestre

L’Arjel

a publié mercredi les chiffres des paris en ligne pour le troisième trimestre

2012. Pour les paris hippiques, le ralentissement de la croissance constaté

lors du premier semestre 2012 s’est confirmé lors du troisième trimestre. Sur

ces trois mois, les mises se sont élevées à 260 millions d’euros, soit un

niveau quasi-équivalent à celui de 2011 sur la période considérée. Le nombre de

comptes joueurs actifs diminue légèrement, à 290.000, soit un recul de 2 %. Le

produit brut des jeux (P.B.J.) des opérateurs hippiques baisse, lui, de 6 %.

Pour les paris sportifs, les mises s’élèvent à 156 millions d’euros, soit une

progression de 14 % par rapport au troisième trimestre 2011. Cette hausse est à

associer avec les Jeux Olympiques de Londres, sur lesquels les Français ont

engagé plus de 19 millions d’euros. Au total, 341.000 comptes joueurs ont été

actifs au cours du troisième trimestre, soit 13 % de plus qu’en 2011 sur la

même période. Toutefois, en raison de l’augmentation du taux de retour au

joueur (T.R.J.), le P.B.J. dégagé par les opérateurs sur cette période est en

recul de 2 % par rapport à 2011. L’activité de poker en ligne subit elle aussi

une dégradation de sa situation et, en dépit de la hausse des droits d’entrée

en tournois (+ 20 %), la baisse – constatée depuis le début de l’année 2012 –

des mises de cash-game (-12 %), liée notamment à la réduction de 10 % du nombre

de comptes joueurs actifs au cours du trimestre, induit une diminution de 5 %

du P.B.J. des opérateurs agréés. Une baisse du nombre de comptes joueurs

(664.000 actifs ce trimestre) est également constatée. Au troisième trimestre 2012,

les joueurs en ligne ont réduit le montant de leurs dépôts sur les sites

agréés, puisque, en moyenne, les approvisionnements ont diminué de 3 % entre le

troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012 (72 € par mois et par

compte joueur au T3 2012). Concernant les évolutions du profil des joueurs, la

tendance au vieillissement de la population des joueurs en ligne se confirme au

troisième trimestre 2012, notamment du fait de la diminution de la part des

18-24 ans au sein de cette population. En particulier, on peut relever que la

population des turfistes en ligne compte de plus en plus de seniors (plus de 65

ans). Enfin, comme déjà constaté lors des trimestres précédents, les pratiques

de jeux mobiles continuent de se développer et concernent désormais 20 % des

joueurs de poker, 19 % des parieurs sportifs et 15 % des parieurs hippiques.