Jdg awards : acte iv

Autres informations / 21.12.2012

Jdg awards : acte iv

Nous clôturons les JDG Awards de l’année 2012 avec les chevaux de l’année en plat et en obstacle. Sans grande surprise, l’ogre Frankel (Galileo) a obtenu une grande majorité des suffrages en plat, suivi par Cirrus des Aigles (Even Top), qui lui a donné une très bonne réplique à Ascot pour les adieux de Frankel à la compétition. Le lauréat du "Jockey Club"  (Gr1), Saônois (Chichicastenango), talonne Cirrus et se classe troisième. En obstacle, Mid Dancer (Discover d’Auteuil) est élu cheval de l’année grâce à sa victoire dans le "Grand Steeple" (Gr1) obtenue à l’âge de 11ans. L’inusable Kauto Star (Village Star), récent retraité, obtient la deuxième place devant un autre "FR" exporté, Sprinter Sacré (Network).

 

LE CHEVAL DE L’ANNEE EN PLAT

1ER - FRANKEL (72 %)

Soixante douze pourcent des votes, c’était bien un minimum pour un extraterrestre comme Frankel. Le crack s’est retiré avec quatorze victoires en quatorze sorties, dont neuf Grs1. Sir Henry Cecil a dit de lui : « C’est le meilleur cheval que j’aie entraîné. C’est le meilleur que j’aie vu en piste. Je serais surpris d’en voir un meilleur. » Ces quelques mots valent mieux qu’un long discours. À 4ans, Frankel s’est attaqué à la distance des 2.000m, et même le terrain lourd d’Ascot, pour sa dernière sortie, n’a pas eu raison de sa domination. Dans longtemps, très longtemps, nous pourrons dire "je l’ai vu", même si pour cela, il a fallu traverser la Manche…

 

2E - CIRRUS DES AIGLES (7 %)

Derrière l’intouchable Frankel, c’est le cheval qui a fini le plus près de lui, dans les Champion Stakes, qui joue de nouveau le rôle de dauphin. L'année 2012 ne fut pas facile pour Cirrus des Aigles, même si le meilleur cheval du monde sur 2.400m, selon les ratings internationaux, l’a débutée de la plus belle des façons, en remportant le Dubai Sheema Classic. Après son écrasant succès dans le Prix Ganay, le hongre a été disqualifié de sa deuxième place dans le Prix d’Ispahan, dans des circonstances qui restent troubles. Et un coup à l’entraînement l’a empêché de disputer le Hong Kong Cup. Une consolation ? On devrait le revoir en 2013, pour notre plus grand plaisir.

 

3E - SAONOIS (6 %)

Saônois n’est pas seulement le lauréat du Prix du Jockey Club. C’est aussi un poulain qui a débuté son ascension en octobre 2011, qui est passé par Deauville avant de remporter le Prix Policeman (L) à Cagnes-sur-Mer, si bien qu’en juin, quand ses adversaires du Derby n’avaient que quelques courses à leur compteur, lui avait déjà traversé la France de long en large ! Son succès dans le Prix Niel a incité son entourage à le supplémenter dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, où le terrain lourd l’a rebuté. Après cette longue année, le cheval n’a pu répondre présent à Hongkong, d’autant plus qu’il s’est mis un coup au cours de l’épreuve. Saônois se repose à présent sur ses terres de Sain-Cyr-les-Vignes avant de revenir, on l’espère, encore plus fort à 4ans.

 

EGALEMENT CITES : Black Caviar, Solémia, Camelot, Valyra, Gentildonna, Moonlight Cloud, Orfèvre, Flotilla & Wizz Kid.