Jehan bertran de balanda reagit aux propos de philippe bouchara

Autres informations / 08.12.2012

Jehan bertran de balanda reagit aux propos de philippe bouchara

Installé à Maisons-Laffitte depuis plus de vingt ans, je m’étonne des propos de Philippe Bouchara dans le Jour de Galop de ce jour (7/12/12). En effet, comment la Commission Économique et Sociale peut-elle préconiser que les prix de pension pratiqués sur Maisons-Laffitte se rapprochent des prix de la province plutôt que de ceux de Chantilly ? Un coup de baguette magique va- t-il soudainement réduire nos coûts de fonctionnement ? M. Bouchara a-t-il l’intention de négocier auprès de nos fournisseurs de paille, foin, aliments, auprès de nos vétérinaires, maréchaux-ferrants, ostéopathes... une baisse des prix par rapport à ceux pratiqués chez nos confrères de Chantilly ? Va-t-il venir rencontrer nos personnels pour leur expliquer que leurs salaires vont diminuer, nous permettant ainsi de réduire nos charges ? Si c’est le cas, BRAVO et nous l’en remercions ! Mais, ainsi, le problème du manque de chevaux à Maisons-Laffitte n’en sera certainement plus un car nos confrères cantiliens se précipiteront pour venir dans cet Eldorado créé par M. Bouchara ! D’autre part, il me paraît important de rappeler que plusieurs entraîneurs ont fait des demandes de boxes France Galop à Maisons-Laffitte ces derniers mois et que ces demandes n’ont pu être honorées... cherchez l’erreur... !