La classe contre la forme

Autres informations / 12.12.2012

La classe contre la forme

Quelques vieilles gloires de l’obstacle se sont donné rendez-vous au départ de ce Prix Jean-Yves Beaurain, à l’image de Coralhasi (Kahyasi), un adepte du terrain lourd. Le protégé de Jean-Paul Gallorini n’aura pas ce genre de terrain sur la Côte d’Azur, mais sur ses titres, il possède une toute première chance. Lauréat des Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) et de Compiègne (Gr3), il a effectué une rentrée après un an et demi d’absence, en mai 2012. Plus revu depuis, il fera donc une nouvelle réapparition, avec le poids de base de 65 kilos. Ancien gagnant du Prix La Barka (Gr2), Young Poli (Poliglote) n’évolue plus au même niveau. Mais sa dernière sortie à Enghien a été encourageante et il ne devrait plus tarder à renouer avec le succès. Cependant, Coralhasi comme Young Poli pourraient se faire voler la vedette par Discover du Bourg (Discover d’Auteuil), le meilleur sauteur du Sud-Est. Restant sur trois succès et donc en grande forme, il devrait animer la course et peut aller très loin. Valeureuse jument, très régulière, Rose de Grugy (Alamo Bay) monte de catégorie, mais sur sa forme, elle peut jouer un bon rôle dans cette compétition.