La classe de plat fait la difference

Autres informations / 04.12.2012

La classe de plat fait la difference

Traditionnellement, les débutants de 3ans sur les haies ouvrent le meeting hivernal de Cagnes-sur-Mer. Dans le peloton A, Wanaba (Anabaa) a fait parler sa classe de plat, pour venir chercher Delrom (Della Francesca) aux abords du poteau. Le pensionnaire de Patricia Butel s’est déjà montré très professionnel dans le parcours, sautant avec application toutes les difficultés, bien calé à la corde. C’est un nouvel achat "à réclamer" judicieux de la part de Patricia Butel, qui avait mis un bulletin de 10.007 euros pour acheter ce pensionnaire de Robert Collet, à l’issue d’une quatrième place acquise en avril à Fontainebleau. Le cheval avait gagné son handicap dans la foulée, avant d’échouer au niveau Listed mais d’enlever ensuite un nouveau handicap en valeur 35. Wanaba est issu d’une bonne souche Wertheimer, puisque sa troisième mère est Alexandrie (Val de l’Orne), la mère de Poliglote (Sadler’s Wells). Dans le peloton B, c’est également un cheval passé dans les "réclamer" qui a dominé le lot. Cascavel (Dansili), qui comptait des performances intéressantes en Allemagne, est venu courir à Maisons-Laffitte, sous l’entraînement de Peter Schiergen. Yannick Fouin, par le biais de Jean-Louis Quiniou,  l’a "réclamé" avec l’obstacle comme objectif pour 30.200 euros, alors que son taux de base était de 21.000 euros. Cascavel a gagné sans réelle émotion, après un bon parcours à l’abri des animateurs. Il a bien accéléré dans la ligne droite, pour faire sûrement la différence devant l’inédit complet Noche de Reyes (Early March), auteur de débuts prometteurs.  Cascavel est lui aussi bien né puisque sa mère, Casanga (Rainbow Quest) a gagné un Gr3 en Allemagne.