La malediction chinoise plus forte que "fighting cirrus

Autres informations / 08.12.2012

La malediction chinoise plus forte que "fighting cirrus

Pays du jeu et de la superstition, la Chine réserve de bien mauvais sorts à Cirrus des Aigles (Even Top). En 2009, engagé dans le Hong Kong Vase (Gr1), il avait eu un mauvais parcours, concluant cinquième. Un an plus tard, dans le "Cup", il a conclu septième, sans avoir été très heureux. L’an dernier, toujours dans le "Cup", il n’a pu s’exprimer que dans les cent derniers mètres, finissant cinquième. Cette année, c’est donc un souci de santé qui le contrarie et l’oblige à déclarer forfait. La nouvelle est tombée vendredi matin, Cirrus des Aigles souffre d’une inflammation au tendon gauche. Le champion aux trois Grs1 est victime d’une sorte de malédiction à Hongkong. Son entraîneur, Corine Barande-Barbe, nous a indiqué : « Cirrus a dû se mettre un coup au tendon. Il y a eu clairement un choc et mieux valait ne pas courir. Il a une inflammation autour du boulet, mais il faudra refaire une échographie dans une semaine pour voir l’état des fibres autour du boulet. » Tout a été tenté pour faire en sorte que l’état du tendon gauche de Cirrus des Aigles s’améliore. On l’a mis dans la glace, mais cela n’a pas suffi et il valait mieux préserver le futur du cheval. L’annonce du forfait de Cirrus des Aigles est un coup dur, pour son entourage d’abord et pour le Hong Kong Jockey Club qui pouvait se targuer d’avoir en piste le meilleur cheval du monde depuis le départ de frankel. On pensait que c’était son année, son tour de briller à Sha Tin. Le Hong Kong Cup 2012 perd donc de l’intérêt, même si deux Français, et non des moindres, vont tenter de faire briller nos couleurs: Giofra (Dansili) et Saônois (Chichicastenango).

GIOFRA ET SAONOIS POUR LA FRANCE

Présentée par Alain de Royer Dupré, déjà lauréat du Hong Kong Cup avec Pride (Peintre Célèbre) en 2006, Giofra a réalisé des travaux excellents sur le gazon de Sha Tin. Elle est vraiment resplendissante en ce moment et a prouvé qu’elle voyageait très bien. Gagnante des Falmouth Stakes (Gr1), elle est aussi très à son aise sur 2.000m. Le bon terrain sera un atout pour elle et, avec sa longue accélération, elle pourra faire mal à bon nombre de ses adversaires. Contrairement à ses travaux en France, où il est souvent accompagné de Louvigny, Saônois n’a pu travailler avec un sparing-partner. Mais son dernier galop l’a montré en bonne condition et la piste devrait lui convenir, de même que le rythme des courses chinoises. Néanmoins, il est à pied d’œuvre depuis l’hiver dernier et il peut demander à souffler. Un autre cheval a la même tactique que lui : California Memory (Highest Honor). Antoine Hamelin devra donc surveiller le pensionnaire de Tony Cruz de très près.

CALIFORNIA MEMORY REMET SON TITRE EN JEU

Vainqueur du Hong Kong Cup en 2011, California Memory s’était faufilé à la corde pour dicter sa loi nettement. Avec le 1 dans les stalles, il va pouvoir appliquer la même tactique d’attente. Il vient de prouver sa forme en remportant la préparatoire. Mais il gagne rarement et il est largement prenable.

CARLTON HOUSE, AVANT L’AUSTRALIE

Avant de rejoindre l’entraînement de Gai Waterhouse, pour être le premier cheval de la Reine d’Angleterre entraîné en Australie, Carlton House (Street Cry) va participer à ce Gr1. Un peu moins transcendant cette saison, bien que deuxième des Prince of Wales’s Stakes (Gr1), il revient sur sa distance de 2.000m qui est la meilleure pour lui. Des autres concurrents on peut citer Alcopop (Jeune), gagnant de Gr1 à Flemington et deuxième du Caulfield Cup (Gr1) derrière Dunaden (Nicobar), Sweet Orange (War Front), troisième de Gr1 à Sha Tin, sur 2.000m, et éclectique en terme de distance, l’Allemand d’origine Irian (Tertullian), deuxième de la dernière édition, et qui mériterait un titre de gloire, Zaidan (Street Cry), gagnant du Hong Kong Classic Cup (Gr1) ou encore Autumn Gold (Ransom O’War), lequel pourrait causer une belle surprise à ce niveau.