Le président de france galop reçoit une délégation de l’association des entraîneurs de galop

Autres informations / 14.12.2012

Le président de france galop reçoit une délégation de l’association des entraîneurs de galop

Le président de France Galop a reçu, le jeudi 13 décembre 2012, en compagnie des deux vice-présidents et du directeur général, une délégation de l’association des entraîneurs de galop, composée de Mme Head-Maarek et MM. Clément, Crépon et Prod’homme. À cette occasion un certain nombre d’informations et d’éléments chiffrés a été communiqué concernant l’évolution de la répartition des allocations distribuées en plat, au cours des dernières années, tant sur les hippodromes parisiens que régionaux. Bertrand Bélinguier a indiqué que dès 2013, dans le cadre de la nécessaire refonte du programme des courses de galop, une réflexion de fond sera engagée dont l’un des principes directeurs devra être de réduire au maximum les déplacements pour les chevaux de catégorie inférieure et moyenne, afin que ceux-ci puissent bénéficier d’opportunités de courir suffisantes à proximité des centres où ils sont entraînés. Au sujet de la réunion du 25 décembre à Deauville, il a été rappelé dans quelles conditions exceptionnelles liées au calendrier, cette réunion a été décidée pour 2012. Une information précise sera donnée le 14 décembre à Deauville aux représentants des personnels d’écurie. En ce qui concerne Maisons-Laffitte, le président de France Galop a confirmé que des études sont en cours sans aucune conclusion à ce stade. Des documents complémentaires ont d’ailleurs été remis en séance par les entraîneurs. Enfin, concernant la question de la "T.V.A. entraîneur", posée depuis de longues années, Bertrand Bélinguier a fait part de l’accord de l’ensemble des associations de propriétaires, d’éleveurs et d’entraîneurs, lors de la réunion qu’il a organisée le 4 décembre, sur la mise en place par France Galop d’un nouveau dispositif : France Galop versera directement aux entraîneurs les 14 % d'allocations leur revenant, majoré de la T.V.A. La mise en oeuvre de cette mesure passe par la modification d’un certain nombre de dispositions du code des courses qui seront présentées au Comité de France Galop dès le 17 décembre prochain. L’objectif est que l’ensemble de ces modifications réglementaires soit initié dès le premier trimestre 2013, afin d’assurer la mise en oeuvre du nouveau dispositif dans les meilleurs délais.