Precision sur la fiscalite agricole

Autres informations / 18.12.2012

Precision sur la fiscalite agricole

Suite à la tribune libre de Louis Duquesne, Patrice Renaudin (Syndicat des éleveurs) nous a envoyé cette précision: « L'article du propriétaire de l'écurie La Boétie, outre qu'il est rempli de bonnes intentions, auxquelles heureusement l'Institution a déjà pensé, comporte une inexactitude répétée deux fois : il affirme qu'un éleveur avec sol ne bénéficie pas de la fiscalité agricole si son chiffre d'affaires excède 107.000 euros. En réalité un éleveur avec sol est bien dans la fiscalité agricole quel que soit son chiffre d'affaires ; ce qui change c'est que en dessous de 107.000 de C.A., il peut déduire ses pertes de ses revenus autres alors qu'au delà il ne peut les déduire que de revenus de même nature, c'est-à-dire de bénéfices agricoles réalisés dans les six années qui suivent.»