Red cadeaux « venge » snow fairy

Autres informations / 10.12.2012

Red cadeaux « venge » snow fairy

« Enfin ! »Voilà ce que s’est dit Ed Dunlop en voyant Red Cadeaux (Cadeaux Genereux) passé le poteau en tête dans le Hongkong Vase (Gr1). Son protégé n’avait encore jamais épinglé de Gr1 à son tableau de chasse, bien que toujours placé à ce niveau. Souvenez-vous en 2011 : Red Cadeaux avait longtemps fait illusion dans le Melbourne Cup (Gr1) et un certain Dunaden (Nicobar) était venu mettre son nez devant le sien…Cette année, Red Cadeaux a multiplié les accessits, avant de participer à un vrai marathon dans l’hémisphère sud. Son marathon n’a pas connu le meilleur démarrage, puisqu’il a déçu dans le Melbourne Cup et le Japan Cup, pour finalement se racheter à Sha Tin. Et prendre sa revanche sur Dunaden, seulement cinquième. Cette fois, Red Cadeaux a eu le parcours idéal, dans une épreuve pas très rythmée. Son pilote Gérald Mossé a pu le placer en cinquième position le long de la corde, non loin de la tête, où Dancing Rain (Danehill Dancer) animait la course. Progressivement, à l’entrée de la ligne droite, Red Cadeaux a glissé vers l’extérieur pour lancer son attaque. Venu facilement, il a pris nettement le meilleur et a trouvé les ressources pour contrer les assauts du japonais Jaguar Mail (Jungle Pocket) dans les deux cents derniers mètres.

UNE COMPENSATION APRES L’AFFAIRE SNOW FAIRY

Cette victoire de Red Cadeaux ne pouvait pas mieux tomber pour Ed Dunlop, qui a appris, il y a quelques jours, le distancement de sa protégée Snow Fairy (Intikhab) dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1). Il a expliqué : « Tout le crédit de ma victoire revient à mon équipe qui s’est occupée de Red Cadeaux, après le Melbourne Cup et le Japan Cup. Je suis obligé de me pincer pour croire que ce cheval est passé des handicaps aux Grs1. Le rythme peu élevé l’a désavantagé à Melbourne et Gérald [Mossé] a pu monter une superbe course à Sha Tin. On pourrait maintenant viser le Dubaï Sheema Classic (Gr1). » Avant cette course, partageait avec Olivier Peslier le record de victoires des Internationaux de Hongkong. Il est maintenant seul en tête, grâce à ce 8e succès.

MEANDRE, PREMIER FRANÇAIS A L’ARRIVEE

Avec le forfait de Sea Moon (Beat Hollow), ce Vase semblait promis à un cheval français. D’ailleurs, à Hongkong, comme en France, Dunaden était le grand favori pour sa tentative de doublé. Mais paradoxalement, bien que la France ait été représentée par cinq concurrents, on ne parait pas avec des "coups sûrs". Cela s’est confirmé à l’arrivée. Premier français, Méandre (Slickly) s’est classé très bon troisième, d’autant qu’il a été un peu gêné par Jaguar Mail à la distance. Le partenaire de Maxime Guyon a mis du temps à trouver son action, galopant toujours la tête un peu relevée. Lorsqu’il a trouvé son rythme, il a fini vite, échouant de peu, mais les deux premiers avaient fait le trou. « Le rythme m’a convenu, a avoué Maxime Guyon. Mon cheval était très relax durant la course. Nous avons suivi les deux premiers au cours de la ligne droite, mais il n’a pu les devancer. Il n’a pas d’excuses et court très bien. » Le tenant du titre Dunaden, auréolé de sa récompense du cheval le mieux présenté avant course, n’a pas eu un parcours idéal. Craig Williams n’a eu d’autre choix que de le faire virer au large et bien qu’il ait fait facilement le tour des autres, il a eu un léger passage à vide à mi-ligne droite, avant de se ressaisir pour redonner un bon coup de reins final. L’an passé, il était venu à la corde et avait eu un parcours à l’économie. « Ce n’était pas le meilleur Dunaden aujourd’hui, a confié Craig Williams. J’ai suivi le futur deuxième dans son effort, mais il n’a pas terminé aussi vite qu’il en a l’habitude. »

PAS D’EXCUSES POUR LES AUTRES TRICOLORES

Bayrir (Medicean) a eu la course parfaite, dans le dos des chevaux de tête, à la corde. A mi-ligne droite, il a même fait illusion, avant de se faire déborder et de conclure sixième. Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré ne court pas mal. Associé à Bayrir, Christophe Lemaire a expliqué : « Il n’a que 3ans et devrait encore progresser. Aujourd’hui, il n’a pas eu l’accélération nécessaire pour gagner ». Pagera (Gentlewave) et Chinchon (Marju) étaient respectivement avant-dernière et dernier dans le parcours. Ils n’ont pas quitté ce classement jusqu’au poteau.

 

LONGINES HONG KONG VASE

Gr1, 3ans et plus, 2.400m, 15.000.000 HK$

1ER RED CADEAUX (H6) GERALD MOSSE

(Cadeaux Genereux & Artisia, par Peintre Célèbre)

Pr. : Ronald Arculli

El. : Foursome Thoroughbreds

Entr. : Ed Dunlop

2E JAGUAR MAIL (M8) DOUGLAS WHYTE

3E MEANDRE (M4) MAXIME GUYON

Ecarts: Cte tête, 1/2L (12 partants) Temps : 2’28’’73