Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Seche devoile ses ambitions classiques

Autres informations / 05.12.2012

Seche devoile ses ambitions classiques

Pas revu depuis son impressionnante victoire à Toulouse, dans un maiden qu’il avait littéralement survolé, Sèche (Speightstown) a de nouveau fait étalage de ses gros moyens dans le Prix Soleil (B), sur la P.S.F. qu’il découvrait. Monté en cinquième ou sixième position, à l’extérieur, Sèche est passé à l’attaque au début de la ligne droite et a vite pris l’ascendant sur ses rivaux,  tout en relâchant ses efforts quand il a eu l’avantage. Luis Urbano n’a jamais caché l’estime qu’il portait à ce poulain, et a de nouveau déclaré : « Il n’a pas couru depuis fin septembre et n’a pas participé à des courses comme le Critérium du Languedoc, pour que les Listeds ne lui soient pas fermées l’an prochain. Nous avons mené sa carrière avec beaucoup de gentillesse. Il a tout pour devenir un champion, et d’ailleurs, il devrait être invaincu s’il ne s’était pas un peu repris lors de ses débuts quand il a eu l’avantage. Je l’ai trouvé plus impressionnant à Toulouse que sur cette surface, donc je pense que nous avons un vrai cheval de gazon, contrairement à ce que ses origines pourraient laisser penser. Maintenant, il va passer un bon hiver et j’espère qu’il va grandir un peu. Il est vraiment fait en cheval américain. L’an prochain, il devrait rester sur ce type de distances, entre 1.500 et 1.600m. Il sera engagé dans les classiques. C’est le poulain le plus impressionnant que j’ai à l’entraînement, grâce à Jean-Pierre Dubois, qui m’a confié un cheval avec des origines comme je n’en ai jamais eues… » Sèche avait débuté à Deauville, dans le Prix de Montaigu (F), où il n’avait été battu que tout à la fin par Soblue (Invincible Spirit).

BONS DEBUTS DE CHIKA DREAM

Dans cette épreuve, on notera également les très bons débuts de Chika Dream (Danehill Dancer), le seul inédit au départ, mais aussi l’excellente fin de course d’Admire Fuji (Oasis Dream), qui a longtemps galopé en dernière position avant de regagner un terrain considérable dans la ligne droite, à l’extérieur

LE FRERE DE STACELITA

Sèche, élevé par Jean-Pierre Dubois, est particulièrement bien né puisqu'il est frère de Stacelita (Monsun), auteure du triplé "Saint-Alary-Diane-Vermeille" (Grs1), avant d’être exportée aux États-Unis où elle a triomphé l’an dernier dans les Beverly D. Stakes et les Flower Bowl Invitational Stakes (Grs1). Quant à son père, Speightstown, cheval de dirt, stationné au Kentucky, il a déjà donné le gagnant du Prix Jean Prat (Gr1) Lord Shanakill.