Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Suspendu jusqu’au 19 mai 2013, dettori exprime ses regrets

Autres informations / 06.12.2012

Suspendu jusqu’au 19 mai 2013, dettori exprime ses regrets

La nouvelle est tombée en fin de matinée : le crack jockey Frankie Dettori a été suspendu par les Commissaires de France Galop jusqu’au 19 mai 2013 inclus. Et, de plus, la société-mère a demandé une extension de cette décision aux autorités hippiques étrangères qui pourront l’étendre aux courses régies par leur règlement. Six mois de mise à pied mondiale ! La décision est cruelle – surtout à l’âge de Dettori (41 ans), et dans un contexte où il venait de se séparer de son employeur historique, Godolphin…Son avocat, Christopher Stewart-Moore, a déclaré, dans un communiqué de presse envoyé aux rédactions à l’heure du déjeuner : « J’ai parlé avec Frankie depuis que nous avons appris la nouvelle. Et il m’a dit qu’il acceptait pleinement la décision de France Galop. Il m’a dit aussi qu’il était conscient d’avoir abandonné le sport qu’il aime et tous ceux qui y participent, notamment ses nombreux fans. Mais, plus que tout, et c’est son plus grand regret, il a le sentiment d’avoir abandonné sa femme et ses enfants. » Frankie Dettori ne devrait pas faire appel, même si l’appel est suspensif. Et n’a pour se consoler que le fait qu’il sera à nouveau opérationnel pour le Derby et pour Royal Ascot. Dans les faits, les Commissaires de France Galop ont examiné le cas de Dettori le mardi 4 décembre 2012, à France Galop, en présence de son conseil Me Christopher Stewart-Moore et de son représentant, Hervé Naggar. Au centre du dossier: un contrôle positif à une substance prohibée, le 16 septembre à Longchamp. Déjà, la Commission médicale avait décrété une inaptitude médicale temporaire à la monte en courses en France à compter du 20 novembre 2012 et ce jusqu’à une nouvelle visite de non contre-indication à la monte en courses auprès d’un médecin agréé désigné par la Commission médicale. Les Commissaires de France Galop lui ont emboîté le pas. Et, sans que qui que ce soit en doute avant le coup, malgré les précautions d’usage (toujours un peu agaçantes, à vrai dire), ils ont décidé, en application du Code, d’interdire au jockey de monter en courses publiques du 19 décembre 2012 au 19 mai 2013 inclus – en France et, logiquement, dans le monde. Pour retrouver sa licence, Dettori devra repasser devant le médecin désigné par la Commission médicale à compter du 20 avril 2013.