Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Suspense maximal

Autres informations / 09.12.2012

Suspense maximal

Jamais depuis sa création en 2006, le Défi du Galop n'a été aussi ouvert. À la veille de la dernière étape, on ne connaît pas le nom du lauréat. Le suspense est à son comble et cette course principale, toujours très relevée, est véritablement décisive. Tenant du titre, à la fois de la course et du "Défi", Aizavoski (Monsun) doit impérativement s’imposer pour décrocher la prime de 150.000 euros dévolue au vainqueur de trois étapes, dont une à partir de la neuvième. Le pensionnaire d’Élie Lellouche a enlevé le Vase d’Argent et le Grand Prix de Bordeaux (Ls). Le Sud-Ouest lui réussit, mais ses dernières performances ne sont pas encourageantes et il apparaît "prenable". Au départ, on retrouve également les deux suivants immédiats au classement général du challenge: Agent secret (Pyrus) et Sant’Alberto (Colossus). Tous deux peuvent espérer voler la vedette à Aizavoski au classement général, puisqu’ils n’ont que deux points de retard sur le cheval de l’Écurie Wildenstein. Mais seul Aizavoski peut décrocher la prime exceptionnelle, puisqu’il compte deux succès. Agent Secret et Sant’Alberto, en obtenant un bon résultat, peuvent ambitionner la prime de 50.000 euros et la tête du classement. On le voit, ce Prix Max Sicard s’annonce passionnant à suivre, même si les trois chevaux devront se surpasser pour gagner. Agent Secret a pris du moral dans des petites courses à conditions. Néanmoins, il reste meilleur sur 2.000m. Sant’Alberto a conclu troisième à Marseille, à la lutte, et 2.400m n’est pas vraiment la distance idéale pour lui.

SEISMOS, MEILLEURE CHANCE THEORIQUE

Vrai bon cheval, Seismos (Dalakhani) est connu en France pour avoir enlevé le Grand Prix de Clairefontaine (L). Cette année, il n’a couru que deux fois et il a gagné deux Grs3 (dont l’un faisait partie du Défi). Ce pensionnaire d’Andreas Wohler a tout pour lui, la classe, la distance et la fraîcheur. Il ne devrait pas taper loin.

GRIRAZ EN GRANDE FORME

Alliant fraîcheur et forme, Griraz (Nombre Premier) est en route vers le meeting cagnois. Dernièrement, il a laissé sur place ses adversaires dans le Prix du Grand Camp (L). Avec seulement deux courses au compteur cet automne, le protégé de Philippe Sogorb est d’ores et déjà en condition suffisante pour l’emporter dimanche. En pleine ascension, Petra (Holy Roman Emperor) a gagné un gros handicap puis une Listed et rien ne l’arrête. Elle peut obtenir de nouveau un bon résultat, tout comme Petit chevalier (High Chaparral), deuxième de Gr3 à Francfort, et Tigre d’Or (Tiger Hill), régulier dans les étapes du Défi du Galop. Pouliche bien née, fille de Sweet Stream (Shantou), gagnante du Prix Vermeille (Gr1), Tidespring (Monsun) a eu des bons résultats en Allemagne. Elle a de la tenue et ne sera pas dérangée par l’état du terrain. Elle peut donc s’immiscer à l’arrivée. Récente quatrième du Prix Fille de l’Air (Gr3) sur cette piste, Jetfire (American Post) est "sur la montante" et peut espérer un bon résultat.