Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un vent de renouveau sur les haies azureennes

Autres informations / 04.12.2012

Un vent de renouveau sur les haies azureennes

Avant la rentrée de sa championne Wutzeline (Waky Nao), Yannick Fertillet avait prévenu : le poids des ans commence à se faire sentir et la priorité est de respecter cette jument lauréate de quatorze de ses quinze courses sur l’hippodrome azuréen. Mais, même âgée de 8ans et après plus de six mois d’absence, Wutzeline reste Wutzeline, et il a fallu un cheval de qualité, en forme et de quatre ans son cadet, pour l’empêcher de réaliser le triplé dans cette épreuve. Grégory Adam a suivi parfaitement les ordres de Yannick Fertillet, et il a donné un parcours sage à Wutzeline, qui a galopé en cinquième ou sixième position, avant de se rapprocher au bout de la ligne d’en face et de fournir une bonne ligne droite. Elle a regagné mètre par mètre sur Menelas Ar Len (Malinas), mais le protégé de Sylvie Audon était le plus fort, et il a gardé une demi longueur d’avance au passage du poteau. Wutzeline n’a pas à rougir de cette première défaite sur les haies cagnoises. Menelas Ar Len a été orienté sur le steeple au début de cette année, mais il avait auparavant montré sa qualité sur les haies, une spécialité qu’il avait découverte avec succès dans le Prix Pride of Kildare. Sur l’hippodrome azuréen, il avait aussi conclu à la quatrième place de la Grande Course de Haies des 4 Ans (L), alors qu’il n’en était qu’à son quatrième parcours sur les obstacles. David Cottin, qui était lundi son partenaire, a commenté: « Même s’il a couru en steeple cette année, il faisait partie des bons hurdlers de sa génération. Il a pour lui la jeunesse ainsi que le fait d'avoir couru récemment, tandis que les autres sont plutôt vieillissants et effectuaient une rentrée. Il faudra peut-être le munir d’une paire d’oeillères australiennes à l’avenir, car il est un peu coquin… Mais c’est un bon cheval ! » Derrière Wutzeline, c’est en effet un cheval expérimenté qui n’avait pas couru depuis sa deuxième place dans la Grande Course de Haies de Cagnes (L), qui a conclu à la troisième place: OEil du Maître (Robin des Champs) a lui aussi réalisé une bonne rentrée. Comme les deux autres, on devrait le revoir dans les belles épreuves du meeting, certainement en forme ascendante.

UN CLIN D’OEIL A PATRICK RAGO

Clin d’oeil du destin, Menelas Ar Len, qui défend les couleurs de Roger-Eugène Laffitte, a été élevé en association par Patrick Rago, qui travaille désormais à la S.C.C.A., Jean Lorvellec et Denis Corbel. Patrick Rago entraînait d’ailleurs sa mère, Poupig bihan (Grand Trésor), qui a pris deux places dans des "réclamer" sur les haies. Menelas Ar Len est pour l’instant son meilleur produit. Poupig Bihan est une soeur de Soazig bihan, qui a produit Gouidal bihan (Goldneyev), l’un des bons chevaux entraînés par Patrick Rago, vainqueur du Prix Rose or No (L) à Auteuil, et qui a aussi beaucoup gagné à Cagnes.