Julius quercus ajoute la maniere

Autres informations / 19.01.2013

Julius quercus ajoute la maniere

Bien que n’ayant pas couru depuis le mois d’octobre, Julius Quercus (Holy Roman Emperor) avait beaucoup d’atouts dans son jeu pour ouvrir son palmarès dans le Prix Chéret (F). Le pensionnaire de Fabrice Chappet a ajouté la manière, s’imposant avec de la marge dans ce maiden. Après avoir galopé dans le sillage de l’animateur, carletti (Zamindar), il est resté en pleine piste quand son rival a dérobé sur sa droite. Dans la ligne droite, il n’a fait qu’accroître son avance, alors que Carletti a préservé sa deuxième place devant sérénissime (Fairbanks), qui a appris quelque chose en patientant plus que lors de ses débuts à Deauville. Le seul inédit de l’épreuve, saluberlin (Layman), a complètement loupé son départ et ne doit pas être jugé sur cette sortie. En ce qui concerne le lauréat, Fabrice Chappet a expliqué : « C’est un poulain qui n’était pas encore au point l’an dernier et qui ne sont pas sa tasse de thé. Nous étions confiants, car il travaille bien, il est bien né et bien élevé. Il n’y avait pas de raison que cela ne se passe pas bien. » Vu le style de son succès, Julius Quercus va pouvoir regarder plus haut, pourquoi pas vers le Prix de la Californie (L), qui se dispute sur le même parcours, même s’il peut aussi viser des engagements plus faciles, n’étant vainqueur que d’une F. Ce poulain estimé avait débuté à Clairefontaine dans un terrain défoncé.

Cette sortie ne comptait donc pas, et il a montré dès sa course suivante, à Chantilly, qu’il valait mieux que cela. À Saint-Cloud, il est tombé sur un très bon lot dans le Prix Nino (B), étant battu par triple threat ??(Monsun) et Park Reel (Country Reel), sur un terrain trop souple pour ses aptitudes.