Keeneland : nat rea frappe encore

Autres informations / 10.01.2013

Keeneland : nat rea frappe encore

Lors du

premier jour des ventes de Keeneland, le businessman canadien Nat Rea (Regis

Farm) s'est déjà fait remarquer en investissant 300.000 $ pour un yearling par

Distorted Humor, soit le top price de la journée dans cette catégorie. Pour

cette deuxième session, l'homme d'affaires a frappé encore plus fort en

enchérissant 1.450.000 $ sur un autre yearling, une pouliche par Street Sense

et Please Signe In (Doc's Leader), soit une soeur utérine de Certify (Elusive

Quality), invaincue pour ses quatre sorties à 2ans, et favorite des 1.000

Guinées 2013 (Gr1), et de Cry and Catch Me (Street Cry), gagnante des Oaks Leaf

Stakes (Gr1). Il s'agit par ailleurs de la deuxième meilleure enchère jamais

vue pour un yearling lors de ces Keeneland January Sales, le record étant

toujours de 3.400.000 $ : c'est la somme qu'enchérissait Coolmore, en 1998,

pour acquérir Inkling (Seeking the Gold). À noter que Coolmore a aussi bataillé

pour la fille de Street Sense, sur laquelle circulaient d'excellents bruits,

avant de la céder à Nat Rea, présent sur le marché des ventes de yearlings

depuis l'automne dernier. Les deux top prices suivants ont été enregistrés par

des juments provenant de Brownwood Farm, dont la propriétaire, Barbara Hunter,

est décédée en novembre dernier. Keertana (Johar), troisième du Breeders' Cup

Filly and Mare Turf (Gr1), et placée de Gr3, a fait monter les enchères jusqu'à

1.000.000 $. Elle a été achetée par l'agence Denali Stud. Keertana est une

fille de la bonne poulinière Motokiks (Storm Cat), assurément la jument de la vente,

puisque c'est une autre de ses filles, Snow Top Mountain (Najran), qui signera

le troisième top price de la journée (et le deuxième chez les juments), étant

adjugée pour 950.000 $ à Audley Farm Equine. Signalons enfin les 800.000 $

atteints par Salty Strike (Smart Strike), achetée par Stonestreet Thoroughbred,

toujours fidèle à l’étalon Smart Strike, et vendue par Lane's End. Lane's End

s'occupait par ailleurs des chevaux provenant de la dispersion Fares. Ces

éléments ont remporté un franc succès, avec en meilleures enchères les 800.000

$ de Supreme (Giant's Causeway), achetée par Stonestreet, ou encore les 325.000

$ enchéris par Forenaughts Stud pour Mousse au chocolat (Hennessy). La pouliche

yearling de cette dernière, par Pulpit, aura par ailleurs été achetée 230.000 $

par l'agence Bluegrass Thoroughbred Services, rentrant dans le "top

5" des yearlings vendus. Cinquante quatre chevaux de la dispersion Fares

auront au final trouvé un acheteur durant cette journée de vente, pour un total

de 6.736.000 $ (prix moyen de 124.741 $, prix médian de 102.500 $). Tous ces

éléments combinés ont permis de signer une excellente deuxième journée de

vente, malgré une très légère baisse du taux de vendus, avec une hausse

importante des prix médian (+ 48,2 %) et moyen (+ 38,6 %) par rapport à 2012.

Le top price de la journée, à 1.450.000 $, est par ailleurs la meilleure

enchère de ces deux jours de vente, devant les 1.300.000 $ atteints par nereid

(Rock Hard Ten) lundi.