La course la plus ouverte de la reunion

Autres informations / 06.01.2013

La course la plus ouverte de la reunion

C’est souvent chez les 4ans que l’on voit les chevaux capables de confirmer en passant de Cagnes à Paris. Il faudra donc avoir à l’oeil les candidats au Prix Christian de l’Hermite (L) et au Prix André Masséna (L), la Grande Course de Haies des 4ans locale. L’édition 2013 de cette épreuve est particulièrement ouverte. Cinq des huit partants restent sur un succès. Parmi eux, on peut détacher les deux pensionnaires de Yannick Fouin, Cascavel (Dansili) et Shinydream (Poliglote). Tous deux ont laissé de belles impressions. Acheté "à réclamer" à Peter Schiergen, Cascavel est invaincu en deux courses sur les haies de Cagnes, tout comme Shinydream. Son dernier succès a été acquis par treize longueurs et il a le profil du cheval capable de répéter à Paris. Remarque qui vaut aussi pour Shinydream, même si Cascavel paraît supérieur à lui.

 

BECQUALINK, LE CHEVAL DE CLASSE DU LOT

Amateur de bon terrain, Becqualink (Rail Link) est aussi le concurrent qui présente la meilleure chance théorique. Et pour cause, le protégé de Christian Scandella a terminé troisième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3), sans surprendre pour autant son entourage. Avec une piste à son goût et de la fraîcheur, il peut faire fi des 70 kilos qui lui sont imposés et briller.

 

WANABA, LUI AUSSI INVAINCU EN DEUX COURSES A CAGNES

Doté d’une bonne classe de plat, Wanaba (Anabaa) a vite transformé l’essai sur les obstacles, gagnant ses sorties sur les haies cagnoises. Lui aussi a laissé ses rivaux dans le lointain et il peut confirmer sur sa lancée dans cette Listed. Heurtevent (Hold that Tiger) n’a lui aussi pas connu la défaite sur les "balais" méditerranéens. Il revient sur les haies, après une escapade en steeple, et sa chance est à prendre en compte. Paul Nataf sera doublement représenté avec deux de ses élèves : Blue Fashion (Scorpion) et Esfahan (Westerner), lesquels restent tous deux sur une victoire à Cagnes. Ils n’ont pas montré autant d’éclat que Cascavel, Shynidream ou Wanaba lors de leurs succès, mais ils possèdent une marge de progression.

 

LE PALMARES

Année Vainqueur (S/A)                     Entraîneur

2012    Magneli (H4)                          J.-P. Gallorini

2011    Ceasar’s Palace (H4)              J.-P. Gallorini

2010    Baan Rim Pa (H4)                  D. Prod’homme