La nouvelle vie de kauto star lui sied a merveille

Autres informations / 24.01.2013

La nouvelle vie de kauto star lui sied a merveille

Sous la responsabilité de sa nouvelle cavalière, Laura

Collett, et de Yogi Breisner, responsable de l'équipe de concours complet

d'équitation britannique, le crack Kauto star (Village Star) a entamé sa

reconversion dans le monde des sports équestres. Tout a commencé par le

dressage. " Mettre Kauto Star au dressage, c'est comme si l'on

transformait Usain Bolt en Nureyev, a confié Laura Collett. Jusqu'à présent, il

a montré qu'il avait le tempérament pour apprendre cette discipline. Certains

chevaux de course ne comprennent pas les exercices demandés. Ils peuvent

s'énerver et se montrer résistants. Pas Kauto Star. Il a une réelle volonté

d'apprendre. Dès la première session d'entraînement, il me l'a démontré. "

En seulement cinq semaines, Kauto Star s'est complètement adapté à sa nouvelle

vie. Son propriétaire, Clive Smith, également, car il peut ainsi voir son

cheval plus souvent que lorsqu'il était à Ditcheat, chez Paul Nicholls.

Néanmoins, il n'a pas oublié la polémique autour de Kauto Star. Une polémique

née du fait que Paul Nicholls pensait conserver le cheval toute sa vie, ce que

ne souhaitait pas Clive Smith. Ce dernier a rappelé : " Je suis très préoccupé

par la façon dont Paul Nicholls a souillé ma réputation. Personne ne porte plus

"Kauto" dans son cœur que moi. Il a été fantastique et ce serait

triste que je ne m'occupe pas de lui comme il le faut, le reste de sa vie. Je

veux simplement agir dans son intérêt. Certaines personnes ont raillé cette

décision, en évoquant Kauto Star en tutu. C'est une caricature ridicule, une

attitude d'ignorance. Les gens qui essaient de minimiser la discipline du

dressage sont très faibles d'esprit. Alors oui, c'est très différent des

courses, mais si le cheval est heureux, pourquoi n'aurait-il pas la chance de

faire autre chose. " Le train de vie de Kauto Star s'est ralenti depuis sa

retraite et il apprend de nouveaux exercices, comme les appuyers. Il a six

séances de dressage par semaine. " Les chevaux sont très rapides pour vous

dire s'ils ne veulent pas faire un exercice, il n'y aucun moyen de les forcer.

Lorsqu'il galope en dressage, il ne le fait pas

de la même façon qu'en course. D'autant que les muscles que

l'on utilise le plus dans le dressage ne sont pas les mêmes qu'en course.

" Lorsqu'il sera prêt, Kauto Star effectuera sa première sortie en

compétition, mais son nouvel entourage veut prendre tout son temps, pour le

présenter au top, " en raison de ce qu'il est ", a précisé Laura

Collett.