Le gaz d’ydreaugen

Autres informations / 18.01.2013

Le gaz d’ydreaugen

Troisième de la Coupe des Anglo-Arabes, derrière le bon Violon de bréjoux (Balko), Ydreaugen (Annapolis) trouvait des conditions de course intéressantes dans le Prix Émile Lestorte. Il n’a pas laissé passer cet engagement en s’imposant sans émotion, après avoir toujours évolué avec beaucoup de gaz dans le parcours. Vite en tête, il a démarré dans le tournant final et malgré un saut fort à la dernière haie qui trahissait néanmoins ses ressources, il a pu repartir facilement. « J’ai eu un peu peur à la dernière haie, le terrain est tellement gras, a avoué Jean-Pierre Totain, entraîneur d’Ydreaugen. Mais il a du gaz et il avait déjà de bonnes sorties à son compteur. »