Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sirene d’ainay se decouvre une vocation de hurdler

Autres informations / 14.01.2013

Sirene d’ainay se decouvre une vocation de hurdler

Bonne jument en steeple, Sirène d’Ainay (Dom Alco) a déjà réalisé d'intéressantes performances dans des belles courses sur les gros obstacles, et notamment dans le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), dans lequel elle s’est classée cinquième. Dans ce Prix Albert de Taillac, préparatoire à la Grande Course de Haies de Pau (L), elle a montré qu’elle pouvait aussi bien faire sur les "balais", à un bon niveau. Fidèlement à ses habitudes, Sirène d’Ainay s’est portée en tête. Allante, mais aussi coquine, puisqu’elle a failli dérober devant les tribunes, elle a assuré ses sauts, en dépit de quelques hésitations. Dans le tournant final, Argentique (Saint des Saints) s’est rapproché avec beaucoup de vitesse. Le pensionnaire d’Augustin de Boisbrunet semblait avoir la course à sa merci. Il a d’ailleurs pris nettement le meilleur à Sirène d’Ainay, laquelle, avec plus de métier, a remis un coup de reins pour l’emporter sûrement. Bien que fautif à la haie des tribunes, Rushwell (Shaanmer) s’est bien remis en course pour s’octroyer la troisième place, précédant Pibrac (Spadoun), auteur d’une faute au bout de la ligne d’en face. Après ce Prix Albert de Taillac, que peut-on retenir en vue de la Grande Course de Haies ? En premier lieu, on peut souligner la bonne tenue d’Argentique, qui a tracé une ligne droite des plus prometteuses. Il sera très dangereux dans la Grande Course de Haies. Sirène d’Ainay devra, elle, composer avec son allant, car la distance sera de 4.100m dans la Listed, mais cela ne devrait pas lui causer de difficulté. Rushwell devra, lui, accuser des progrès s’il veut viser la victoire le 3 février.

LA SOEUR DE LOUPING D’AINAY

Élevée par Stéphane Milaveau, comme l’indique le label "Ainay", Sirène d’Ainay est la soeur du bon Louping d’Ainay  (Saint Preuil), un cheval acheté "à réclamer", qui a remporté les Prix des Drags (Gr2) et du Président de la République (Gr3). Sirène d’Ainay est la soeur de deux autres gagnants : Malin d’Ainay (Lute Antique) et Koktail d’Ainay (Agent Bleu). Mère de Sirène d’Ainay, Evermine (Perrault) est restée inédite. La famille de Sirène d’Ainay appartient à une vieille souche du haras de Saint Voir.