Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vadero d'airy sans opposition

Autres informations / 16.01.2013

Vadero d'airy sans opposition

C'est dans un terrain particulièrement pénible que s'est disputé le Prix Joseph de Gontaut-Biron. Les précipitations des dernières vingt-quatre heures ont rendu la piste extrêmement lourde, mais cela n'a pas dérangé Vadero d'Airy (Anzillero). Seul AQPS au départ de cette épreuve, le pensionnaire de Jacques Ortet n'a rencontré aucune opposition. Vite venu prendre le relais de son camarade d'entraînement, le Grand Voyage (Great Journey), aux commandes de l'épreuve, Vadero d'Airy a ensuite imposé son rythme, tout en étant surveillé par David Cottin, chargé de calmer son enthousiasme. Avalant les obstacles et déployant de belles foulées, il a passé le poteau presque arrêté et caressé par son jockey. Sur le plat, Vandale de Balme (Solar One) s’est emparé de la deuxième place, aux dépens de Tiepolloro (Anzillero). Ce dernier a vainement tenté de suivre Vadero d'Airy dans le tournant final, avant de céder le premier accessit sur le plat. Quant à Le Grand Voyage, après avoir bien figuré, il a commencé à rétrograder dans la ligne d'en face, avant d'être finalement arrêté. Le terrain ne l'a probablement pas aidé.  Préparatoire au Prix Camille Duboscq (Listed), le Prix Joseph de Gontaut-Biron a été remporté en 2012 par Land Baron (Lando), entraîné comme Vadero d'Airy par Jacques Ortet. L'entraîneur conserve donc son titre dans l'épreuve, et tentera de défendre sa couronne dans le Prix Camille Duboscq, remporté en 2012 par Land Baron. « Vadero d’Airy confirme. Il s'est montré au-dessus des autres », a expliqué Jacques Ortet après la course. « Je pense qu'il ira sur le Prix Camille Duboscq. Même s'il a déjà sauté sur le steeple à l'entraînement, il connaît une belle réussite sur les haies et va rester dans cette spécialité. Il a fallu le surveiller un peu, mais pour des jeunes chevaux comme lui, sans beaucoup de métier, ce n'est pas évident d'aller devant. Il faut le mettre à son boulot. » Vadero d'Airy, avec cette belle victoire, confirme ses excellents débuts victorieux sur les haies. Il s'était imposé à Pau, le 1er janvier, dans le Prix Alfred Torrance, épreuve réservée aux AQPS. UN PUR PRODUIT "D'AIRY"

Vadero d'Airy est l'un des douze produits issus de Dalina d'Airy (Marasali). Né en 2009, sa mère avait 18ans lorsqu'elle l'a eu, et a depuis donné naissance à deux autres poulains : un mâle et propre frère de Vadero d'Airy, par Anzillero, âgé de 3ans, et une pouliche de 2ans par Legolas. Jacques Ortet connaît bien cette famille, puisqu'elle provient de l'élevage "Pelsy" (élevage d'Airy). Ce dernier, spécialisé dans les AQPS et anglo-arabes, envoie beaucoup d’éléments chez l'entraîneur palois. salina d'airy (Ungaro), Qualigraphe d'Airy (Cosmographe), Nolina d'Airy (Oblat), ou encore Kalishann d'Airy (Sheyrann)... Tous sont des frères et soeurs de Vadero d'Airy étant passés entre les mains de Jacques Ortet... Vadero d'Airy est un pur produit "Pelsy", son père, Anzillero (Law Society), étant l'un des deux étalons du haras, avec Legolas. Anzillero est issu du croisement entre le fils d'Alleged et Anzille (Plugged Nickle), cette dernière étant une fille d'Allegretta (Lombard), mère d'Urban Sea (Miswaki), King's Best (Kingmambo) et Allez les Trois (Riverman).