Al maktoum challenge round 2 (gr2) : revoila saint baudolino

Autres informations / 07.02.2013

Al maktoum challenge round 2 (gr2) : revoila saint baudolino

Si le

premier round de l'Al Maktoum Challenge n'était pas forcément des plus

intéressants sportivement parlant, ce deuxième tournoi sera à suivre avec

attention. Ce sera surtout l'occasion de revoir en piste

Saint

Baudolino (Pivotal). L'ancien protégé d'André Fabre a désormais rejoint les

boxes de Mahmood AlZarooni. Vainqueur du Prix de Guiche (Gr3), deuxième du

"Jockey Club" (Gr1) de Saônois (Chichicastenango), troisième du

Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) d’Imperial Monarch (Galileo), il n'a pas

été revu en piste depuis sa victoire très facile dans le Prix Guillaume

d'Ornano (Gr2). Il battait à cette occasion son camarade d'entraînement Aesop's

Fables (Distorted Humor), qui a lui aussi rejoint Meydan, se classant décevant

quatrième pour sa première sortie aux Émirats. Si Saint Baudolino possède

incontestablement de la qualité, il reste difficile de savoir où il en est

actuellement, et de deviner si la Tapeta lui conviendra. Confié à Mickaël

Barzalona, il peut toutefois bien faire d'entrée de jeu, sur cette distance de

1.900m. La question de l'aptitude à ce type de piste ne se posera pas pour

Prince bishop (Dubawi). L'an dernier, il se classait cinquième de ce Al Maktoum

Challenge Round 2, alors qu'il effectuait une petite rentrée. Il n'est pas

certain qu'il soit complètement prêt, n'ayant pas couru depuis sa septième

place dans le Dubai World Cup 2012. Hunter's Light (Dubawi), deuxième du Prix

Dollar (Gr2) survolé par Cirrus des Aigles (Even Top), effectuera aussi une

petite rentrée, mais ce cheval régulier mérite considération, d'autant plus que

la distance lui conviendra parfaitement. Reste la question, encore une fois, de

la Tapeta. So Beautiful (Zamindar) compte déjà deux courses à Meydan (sur le

gazon) et sera en quête de revanche après avoir causé une certaine déception

dans l'Al Rashidiya (Gr2). Quant à Mendip (Harlan's Holiday), il défendra sa

couronne dans cette épreuve. Il n'a pas couru depuis le Dubai World Cup 2012,

dans lequel il avait sombré. À moins d'un coup d'éclat, ce sera difficile.