Bach, etalon polyvalent

Autres informations / 01.02.2013

Bach, etalon polyvalent

(CAERLEON & PRODUCER, PAR NASHUA)

HARAS DE LONGECHAUX (25) - 1.800 €

Bach (Caerleon) est capable de aussi bien pour le plat que pour l'obstacle et il a déjà confirmé ses talents de reproducteur, surtout en Irlande puisqu'il a été stationné pendant huit saisons à Coolmore, dont les fondateurs sont également ses éleveurs. En 2011 et 2012, il agissait à Dunraven Stud, en Angleterre, avant d'être acheté par la famille Detouillon. « Nous l'avions repéré depuis un certain temps et nous sommes ravis d'avoir pu l'acquérir », a expliqué Frédérique Detouillon. Par son pedigree, Bach a déjà de quoi séduire. Il est un fils de Caerleon (Nijinksy) et de la championne Producer (Nashua). Cette dernière a brillé en France, remportant notamment les Prix La Rochette et Chloé (Grs3), le Prix de l'Opéra (Gr2 à l’époque) et le Prix de la Forêt (Gr1). Elle s'est aussi classée troisième du Prix de Diane et deuxième des Oaks d’Irlande (Grs1), avant que sa carrière ne l’emmène courir aux États-Unis. En tant que poulinière, Producer s'est aussi montrée efficace. Outre Bach, elle a donné naissance à huit produits, dont quatre black types. Sa descendance s'est déjà illustrée au haras et comprend désormais des éléments comme Air Eminem (Danehill), Aiken (Selkirk), Sleeping Indian (Indian Ridge) ou Gatewood (Galileo). Entraîné par Aidan O'Brien, Bach a fait preuve de précocité, s'imposant pour ses deux sorties à 2ans. Durant sa saison de 3ans, il était battu par le champion Sinndar (Grand Lodge) dans les Derby Trial Stakes (Gr3) de Leopardstown. Bach a remporté plusieurs Listeds tout au long de sa carrière et a décroché les Royal Whip Stakes (Gr2). Il compte plusieurs tentatives au niveau Gr1, étant battu par des champions. Il faut signaler sa deuxième place derrière Suances (Most Welcome) dans le Prix Jean Prat (Gr1), sa troisième place dans les Irish Champion Stakes ainsi que dans le Breeders' Cup Mile (Grs1) de Val Royal (Royal Academy), ou encore son premier accessit d’Irish Gold Cup (Gr1) derrière Rebelline (Robellino). Au haras, Bach a notamment donné Hebridean, vainqueur de Gr3 en plat et de Gr2 sur les claies. Il est aussi le géniteur de Frascati Park, qui s'est frotté aux meilleurs novices hurdlers et novices chasers de sa génération. Parmi les chevaux qu'il a battus, citons Bold Sir Brian (Brian Boru) ou Sprinter Sacré (Network), avant que ce dernier n'explose sur les fences. « C'est un beau bai avec beaucoup de chic, un modèle classique. Il a un super tempérament, est très bien éduqué, sans vice », le représente Frédérique Detouillon. Décrit comme gentil, Bach possède aussi beaucoup de vitalité et de vitesse. Proposé à 1.800 euros, il intéressa aussi bien les éleveurs de chevaux de plat que d'obstacle.