Cheltenham : tour de cour chez nicky henderson

Autres informations / 20.02.2013

Cheltenham : tour de cour chez nicky henderson

Les

entraîneurs anglais ouvrent les portes de leurs écuries à la presse en vue du

festival de Cheltenham. Héros du meeting en 2012, Nicky Henderson a été le

premier à se prêter au jeu et a dévoilé ses espoirs du festival aux média

anglais. Tour d'horizon des principales courses et des principales chances de

la redoutable armada "Henderson".

 

GOLD CUP

(GR1)

L'épreuve

reine de Cheltenham est assez ouverte cette année. Mais avec Bobs Worth (Bob

Back) et Long Run (Cadoudal), Nicky Henderson dispose de deux premières

chances.

 

BOBS

WORTH (BOB BACK)

Pas revu

en piste depuis son impressionnante victoire dans le Hennessy Gold Cup (Gr3),

le 1er décembre 2012, Bobs Worth reste néanmoins le favori du Gold Cup de

Cheltenham. Estimé, il reste difficile de savoir où il en est. Car s'il a signé

un retour victorieux cette saison, il a subi un contretemps suite à cette

performance, devant être déclaré non-partant dans l'Argento Chase (Gr2) suite à

de mauvaises analyses. Nicky Henderson ne cache toutefois pas tout le bien

qu'il pense de son cheval. « J'aurais préféré qu'il ait une course de plus dans

les jambes, mais il était très frais dans le Hennessy Gold Cup et il faut bien

admettre qu'il en a pris un coup. Mais nous en sommes désormais conscients et

il sera plus prêt lors de cette sortie que dans le "Hennessy". Tout

est dans les temps. Même s'il a gagné un RSA Chase et le Hennessy Gold Cup, il

devra encore faire mieux. Cependant, il adore Cheltenham. Il n'a pas le statut

de superstar de Sprinter Sacré (Network), mais c'est tout simplement parce

qu'il n'a pas eu l'opportunité de l'acquérir. »

 

LONG RUN

(CADOUDAL)

Beaucoup

d'interrogations autour du "FR" Long Run. On ne peut cependant lui

reprocher sa régularité. Impérial pendant la saison 2010-2011 (couronné par une

victoire dans le Gold Cup), il a déçu l'année dernière, ne se classant que

troisième de l'épreuve reine de Cheltenham. Cette année, il a l'air de bien

revenir, même s'il n'est pas à son meilleur niveau. Battu notamment par

Silviniaco Conti (DomAlco) dans le Lancashire Chase (Gr1), il a repris son

titre dans le King George VI Chase (Gr1) en décembre et n'a pas été revu en

piste depuis. « Long Run a beaucoup travaillé et il a été fantastique sur une

série de dix fences, il y a quelques jours. Samedi dernier, il a très bien

travaillé avec Binocular. Nous les avons préparés, mis dans le van, nous les

avons conduits deux fois autour du village pour ensuite les faire travailler à côté

de chez nous. Je suis peut-être un peu fou de faire ce genre de choses, mais je

crois que c'est constructif et ils avaient l'air heureux. » Une nouveauté,

peut-être, pour Long Run dans ce Gold Cup : le port des oeillères

australiennes. « Nous en avons parlé, mais c'est tout pour le moment », précise

Nicky Henderson.

 

CHAMPION

HURDLE (GR1)

Une

épreuve qui semble promise au pensionnaire de Willie Mullins, Hurricane Fly

(Montjeu), avec le "FR" Zarkandar (Azamour), entraîné par Paul

Nicholls, en challenger direct. Toutefois, Nicky Henderson aura deux bons

représentants : Grandouet (Al Namix) et Binocular (Enrique).

 

BINOCULAR

(ENRIQUE)

Quatrième

du Champion Hurdle 2012, le "FR" Binocular reste sur une bonne

rentrée (et unique sortie cette saison) dans l'Irish Champion Hurdle, remporté

par Hurricane Fly. Il connaît bien l'épreuve de Cheltenham, puisqu'il y signera

sa quatrième participation: troisième en 2009, premier en 2010 et quatrième,

donc, l'an dernier. Si la victoire s'annonce difficile, une place est à sa

portée. « D'expérience, nous savons que la façon de sauter de Binocular est le

meilleur indicateur quant à son état de forme. C'est plus efficace que de

prendre sa température ou de réaliser des analyses sanguines. Nous l'avons vu

lutter pour remporter une petite course et il avait alors mal sauté. Mais quand

il saute formidablement, comme il le fait actuellement, vous savez que tout va

bien. »

 

GRANDOUET

(AL NAMIX)

L'autre

représentant de Nicky Henderson sera lui aussi un français, Grandouet (Al

Namix). Pour l'anecdote, Binocular et Grandouet ont été présentés ensemble à la

presse et ont commencé à se chamailler. Nicky Henderson est intervenu, ajoutant

: « Vous vous êtes rencontrés ? », puis « Ils n'ont pas l'air de s'apprécier.

Allez plutôt vous bagarrer sur la colline [de Cheltenham, ndlr] ! ». Après un

an d'absence, Grandouet a signé une bonne rentrée, se classant deuxième de

Zarkandar dans l'International Hurdle (Gr2), à Cheltenham. Blessé ensuite à un

sabot, il n'a pas été revu en piste, mais est annoncé en forme. « Il s'est

vraiment amélioré et aurait pu aller courir à Wincanton, mais ce n'était pas

vital. Il fera un galop sur un hippodrome la semaine prochaine. »

 

CHAMPION

CHASE (GR1)

Il sera

certainement la star du festival de Cheltenham. Impressionnant de facilité à

chacune de ses sorties sur les fences, peu d'entraîneurs envisageraient de le

voir battu dans le Champion Chase (si ce n'est Tom George, prêt à l'affronter

avec Mail de bièvre (Cadoudal)). Il s'agit bien sûr de Sprinter Sacré (Network).

 

SPRINTER

SACRE (NETWORK)

Impressionnant

lors du festival de Cheltenham 2012, où il reléguait le très bon Cue Card à

sept longueurs dans l'Arkle Challenge Trophy Chase (Gr1), Sprinter Sacré semble

tout simplement intouchable sur les "chases" de vitesse. Il sera la

star du meeting. Tous les superlatifs ont déjà été utilisés pour parler de ce

champion. Nicky Henderson s'est contenté de dire : « C'est juste un cheval

magnifique avec un énorme talent naturel. Tout est facile, pour lui. Il aime ce

qu'il fait. »

 

FINIAN'S

RAINBOW (TIRAAZ)

Que

d'interrogations autour de Finian's Rainbow ! Ce tout bon cheval pourrait à

nouveau être au départ du Champion Chase, épreuve dont il est le tenant

(heureux) du titre. Mais, lors de cette saison 2012-2013, il n'a absolument pas

convaincu. Quatrième sur quatre d'un Gr2 à Ascot et, il y a quelques jours,

dernier, loin, de l'Ascot Chase (Gr1). Nicky Henderson conserve toutefois sa

foi envers le cheval. « Samedi dernier, il a encore été battu par l'état du

terrain. Nous ne sommes pas allés en confiance à Ascot car, comme Barry

Geraghty l'a toujours signalé, il ne va pas dans un tel terrain. Mais nous

avions absolument besoin de le faire courir. (…) Il est aussi engagé dans le

"Ryanair" et ne courra pas le Gold Cup, c'est certain. Bon terrain

obligatoire. »

 

WORLD

HURDLE (Gr1)

Le

millésime 2013 du World Hurdle sera différent, c'est le seul point qui semble

incontestable. En effet, depuis quatre ans, l'épreuve était dominée de la tête

et des épaules par le formidable Big Buck's (Cadoudal), sur la touche cette

saison. L'absence du champion donne des idées à bon nombre de rivaux qui

n'auraient pas osé le défier précédemment.

 

OSCAR

WHISKY (OSCAR)

Ce bon

cheval reste sur une deuxième place dans le Cleeve Hurdle (Gr2), derrière Rêve

de sivola (Assessor), considéré comme le meilleur successeur actuel de Big

Buck's. Il finissait à cette occasion tout près de son rival. Troisième du

Champion Hurdle 2011, il se classait ensuite cinquième du World Hurdle en 2012.

Or, pour Oscar Whisky, l'idéal serait une distance intermédiaire. Nicky

Henderson explique « toujours militer pour la création d'un Ryanair Hurdle. »

Soit une course de haies sur 4.200m. Oscar Whisky fera donc au mieux. « Il

devrait disputer le World Hurdle, ayant prouvé dans le Cleeve Hurdle qu'il

tenait la distance. Sa distance idéale serait certainement de 4.000m, mais on

sait qu'il peut tenir les trois miles. »

 

JEWSON

NOVICES' CHASE (GR2)

L'une

des toutes jeunes épreuves du festival, puisqu'elle a été créée en 2011. L'an

dernier, le "FR" Sir des Champs (Robin des Champs) s'imposait, lui

qui est aujourd'hui l'un des favoris du Ryanair Chase et aussi très en vue dans

le Gold Cup  (Grs1).

 

CAPTAIN

CONAN (KINGSALSA)

Dirigé

cette saison sur le steeple, Captain Conan n'a pas déçu. Cet ancien

représentant d'Antoine Lamotte d'Argy est estimé par Nicky Henderson, qui en

attend une belle performance. « Il n'a pas été particulièrement impressionnant

quand il s'est imposé dans le Scilly Isles Novices' Chase, alors qu'il évoluait

sur 4.000m, mais je le sais capable de faire bien mieux que cela, comme il l'a

déjà montré et avec de la chance on le verra au mieux à Cheltenham. Il saute

bien et est maniable, donc il n'aura pas besoin d'être monté près de la tête. »

 

JCB

TRIUMPH HURDLE (GR1)

Deux

anciens tricolores, aperçus à Auteuil, pourraient être au départ de ce JCB

Triumph Hurdle pour l'entraînement de Nicky Henderson. Épreuve reine du

festival pour les jeunes sauteurs sur les claies, elle a par exemple couronné,

en 2011, l'excellent Zarkandar. Rolling star (Smadoun) Pour sa première sortie

sous l'entraînement de Nicky Henderson, Rolling Star n'a pas fait dans le

détail. Il a remporté l'épreuve préparatoire au JCB Triumph Hurdle. Dans cette

épreuve, il dominait d'ailleurs un autre ex-français, désormais entraîné par

Paul Nicholls, Irish Saint (Saint des Saints). Ces deux-là ne devraient pas se

retrouver, puisque l'entraîneur de Ditcheat devrait plutôt déléguer l'excellent

"FR" Far West (Poliglote) dans le Gr1. Une belle bataille en vue, les

deux entraîneurs estimant leur protégé respectif. « Il est magnifique et j'aime

à penser qu'il s'est encore amélioré depuis sa première course et première

victoire pour nous, à Cheltenham. C'était une belle performance. Il travaille

bien et sera à Kempton samedi pour un galop sur l'hippodrome. »

 

MEGALYPOS

(LIMNOS)

Ancien

protégé de Guillaume Macaire, Megalypos s'est bien comporté dans un Gr3 à

Chepstow, se classant troisième. Ce ne sera assurément pas suffisant pour

remporter le JCB Triumph Hurdle et le poulain dispose aussi d'un engagement

dans le Fred Winter Juvenile Handicap Hurdle. « C'est un beau cheval, qui s'est

classé troisième pour sa première sortie pour nous. Après la course, il a eu

des problèmes à la trachée, c'est pourquoi il n'a pas couru depuis. »

 

ALBERT

BARTLETT NOVICES' HURDLE (GR1)

Une

épreuve de longue haleine pour les novice hurdlers, puisque disputée sur

4.800m. Nicky Henderson devrait y déléguer une ancienne française, gagnante de

Gr1 dans l'Hexagone et invaincue en deux sorties sur les claies...

 

UTOPIE

DES BORDES (ANTARCTIQUE)

Que dire

de nouveau sur Utopie des Bordes ? La jeune championne, gagnante du Prix

Maurice Gillois (Gr1) pour sa dernière sortie en France, est bien partie pour

s'illustrer en Angleterre. Elle compte désormais deux sorties pour

l'entraînement de Nicky Henderson, qui l'apprécie. « Elle est arrivée en

novembre et bien qu'elle soit gagnante de "steeple" en France, y

compris au niveau Gr1, elle est encore une débutante sur les claies. Elle a

tout d'abord couru sur 3.200m et s'est imposée, mais il était clair que cette

sortie devait la mener vers la nouvelle Listed pour juments, créée à Sandown,

sur plus long, qu'elle a aussi remportée. Ce qui nous a convaincus de passer

encore à la distance supérieure. Barry Geraghty est certain qu'elle tiendra.

C'est une jolie petite jument. »

 

OLBG

MARES' HURDLE (GR2)

Si le

World Hurdle est la chasse gardée de Big Buck's, l'OLBG Mares' Hurdle est la

course de la championne Quevega  (Robin

des Champs), quadruple tenante du titre. Pour défier la reine, Nicky Henderson

devrait compter sur une autre "FR",

 

UNE

ARTISTE (ALBERTO GIACOMETTI).

Une

Artiste (Alberto Giacometti) Cette élève d'Emmanuel et Dominique Clayeux fait

preuve d'une excellente régularité. En 2012, elle s'imposait lors du festival

de Cheltenham, décrochant le Fred Winter Juvenile Handicap Hurdle (Gr3). Elle

reste sur deux victoires, mais décrocher l'OLBG Mares' Hurdle s'annonce malgré

tout comme un sacré défi. Même si ses dernières performances parlent à son

avantage. « Elle a remporté quatre de ses cinq dernières courses. Elle va

certainement aller défier Quevega, même si d'autres options restent ouvertes. »