David bouland : « l’emir’s sword, c’est l’“arc” du qatar »

Autres informations / 28.02.2013

David bouland : « l’emir’s sword, c’est l’“arc” du qatar »

Jeudi,

le jockey français David Bouland sera en selle dans l’Emir Sword (Gr1 PA) où il

sera associé à Raddad Gb (Amer). Installé depuis plusieurs années au Qatar, il

a déjà gagné l’Emir Sword et nous a expliqué le rôle que tient cette course ici

: « L’Emir Sword, c’est l’équivalent de l’Arc au Qatar. C’est vraiment une

course pour laquelle on se prépare toute l’année. J’ai eu la chance de le

gagner une fois, mais j’y ai aussi souvent été malheureux, prenant souvent des

places sur le podium. Cette course se dispute sur 2.400m, une distance très peu

utilisée ici. C’est très rare d’avoir de grosses surprises dans cette course et

ce sont très souvent les meilleurs que l’on voit à l’arrivée. Il existe une

voie préparatoire pour amener à l’Emir Sword et quasiment tous les favoris de

la course passent par ce chemin. » Concernant son partenaire de l’Emir Sword

2013, David Bouland nous a appris : « Raddad, moi, je l’appelle

surprise-surprise. Je pense qu’il peut faire un truc jeudi. C’est un cheval

tardif, qui a gagné son maiden assez tardivement. C’est pour ça qu’il n’est pas

passé par la voie des préparatoires classiques. Mais il progresse et reste sur

trois victoires consécutives. Il monte en puissance et je pense qu’il peut en

surprendre quelques-uns. »