Deces de jean de la sayette

Autres informations / 19.02.2013

Deces de jean de la sayette

Une

personnalité assurément marquante du monde des courses de l’Ouest s’est

éteinte. Issu d’une famille depuis longtemps immergée dans l’élevage et les

courses, Jean de La Sayette s’est tout naturellement intéressé de bonne heure

au cheval, pour démarrer une carrière équestre, d’abord classique, en

fréquentant l'École des H.N. du Pin-au-Haras. Éleveur, propriétaire et permis

d’entraîner à la suite de son père, il continua à exploiter avec succès la

souche AQPS familiale des "Val", connaissant de grandes satisfactions

avec notamment le fameux Gigival, multiple lauréat aussi bien en province que

dans les meilleures joutes d’Auteuil. Bien d’autres élèves se distingueront sur

les parcours de l’Ouest à l’instar des Val Fabio, Uzelle V…Jean de La Sayette a

longtemps oeuvré comme animateur et commissaire sur de nombreux hippodromes de

la Fédération AMCO (Craon, Le Lion-d’Angers, Durtal, Château-Gontier, sans

oublier la société voisine du Pertre). Il a aussi présidé avec efficacité le

Comité régional du galop, et siégé de nombreuses années au sein du Conseil de

la fédération AMCO. Ses avis sur les parcours d’obstacle, son travail de

terrain, son sens extraordinaire de la construction des obstacles en faisaient

un interlocuteur de choix, lui qui n’hésitait pas, le cas échéant, à retrousser

ses manches et à manier l’outil pour mieux épauler les bénévoles. Sa forte

personnalité et son franc-parler qui pouvait déconcerter certains de ses

interlocuteurs qui le connaissaient mal, masquaient difficilement un sens aigu

de la fidélité en amitié et du dévouement, complètement désintéressé, au

service des courses. Et en particulier de l’obstacle, spécialité qu’il adorait

et connaissait parfaitement. À soixante-dix ans, Jean de La Sayette nous quitte

trop tôt, et nombreux seront ses amis présents mardi pour lui rendre un dernier

hommage en l’église d’Azé (53), proche de son domicile.