Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gaston phoebus : savigny conserve son bien

Autres informations / 04.02.2013

Prix gaston phoebus : savigny conserve son bien

Comme

souvent, le Prix Gaston Phoebus a souligné la fatigue des concurrents qui ont

participé au Grand Prix de Pau (Gr3), il y a deux semaines. Quick Fire (Double

Bed) n’a pu doubler la mise dans cette course. Il a dirigé les débats à un bon

rythme, mais au bout de la ligne d’en face, il a dû laisser partir Savigny

(Alberto Giacometti) et Argentique (Saint des Saints). Visiblement, ses efforts

dans le Grand Prix se sont payés à ce moment du parcours. Pour sa part, Cléni

Girl (Sassanian) n’a pu terminer la course. Elle a mal

sauté le

brook et s’est retrouvée décrochée à la sortie du huit. Elle a donc été arrêtée

devant le bull finch des tribunes. Sa quatrième place du Grand Prix n’avait pas

été totalement digérée. Tenante du titre de ce Prix Gaston Phoebus, Savigny a

elle aussi participé au Gr3 du 20 janvier. Néanmoins, elle était tombée au

brook, en début de parcours. De ce fait, elle n’a pas eu une vraie course, ce

qui lui a sans doute permis de conserver son titre. Toujours dans les trois

premiers durant le parcours, elle a suivi l’effort d’Argentique dans la ligne

d’en face. Le fils de Saint des Saints, toujours facile pendant la course,

semblait devoir gagner sans soucis, ayant visiblement beaucoup de ressources.

Mais lorsque Savigny l’a attaqué sur le plat, Argentique ne l’a pas contré.

Comme dans le Prix Albert de Taillac, Argentique a abordé la ligne droite en

vainqueur et comme dans cette compétition, il s’est un peu arrêté une fois

devant. Savigny lui a donc pris le meilleur sûrement, pour renouer avec la

victoire. L’an passé, on l’avait vu à Auteuil, après son succès dans cette

course. Ce devrait être encore le cas cette saison.

LA NIECE

D’ONDE DE CHOC

Savigny

est la nièce d’une autre vedette de Pau, la jument Onde de Choc (Robin des

Champs), deuxième d’un Prix Gaston de Bataille (L). Si l’on remonte un peu son

pedigree, jusqu’à sa troisième mère, on trouve le nom de Ciel de Brion

(Shafoun), deuxième du Prix Montgomery (Gr3), qui avait tenté sa chance dans le

Grand National de Liverpool (Gr3). Mais aussi ceux de Djeddah (Shafoun) –

vainqueur du Kempton Novices’ Chase, troisième du Royal and Sun Alliance Chase

(Grs1) et deuxième du Prix du Président de la République (Gr3), avant de

participer au Grand National à quatre reprises –, et d’Extra Jack (Neustrien),

troisième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).