Prix marise : la pointe de do something love

Autres informations / 27.02.2013

Prix marise : la pointe de do something love

Pouliche

très expérimentée en plat, Do Something Love (Chichicastenango) a remporté sa

première course en obstacle dans le Prix Marise. Son métier en plat lui a

permis d’utiliser sa pointe de vitesse, une fois la dernière haie franchie,

pour aller chercher Everythings Well (Irish Wells). C’est d’ailleurs son

expérience dans l’autre discipline qui l’a avantagée. Parmi les premières

jusqu’au passage devant les tribunes, elle a rétrogradé à la haie amovible,

laissant Marie Belmont (Sagamix) et Vallée en Fleur (Trempolino) prendre la

tête. Au bout de la ligne d’en face, Do Something Love attendait son heure

derrière les premières. Cyrille Gombeau a choisi ce moment pour faire avancer

Everythings Well, laquelle est venue facilement dans le groupe de tête. Entre

les deux dernières haies, elle paraissait avoir la course à sa mesure, lorsque

son pilote lui a demandé de s’étendre. Mais dans son dos, Do Something Love

avait aussi quelques ressources. Et dans les cent derniers mètres, elle a porté

l’estocade à Everythings Well pour gagner facilement. Elle confirme ainsi sa

deuxième place de début en obstacle à Pau. Propriétaire et entraîneur de Do

Something Love, Jean-Yves Artu a déclaré : « C’est une pouliche qui vaut mieux

qu’un "réclamer" ! Elle ne supporte pas de sauter devant et

lorsqu’elle a vu une rivale venir à son côté, devant les tribunes, elle a perdu

des longueurs. Mais c’est une bonne pouliche. »

LA NIECE

DE MONTSONIEN

Élevée

par la famille Artu, Do Something Love est la nièce de Montsonien (Mansonnien),

troisième du Prix Aguado (L). Deuxième mère de Do Something Love, Nice Donna

(Nice Havrais) a été une bonne sauteuse, gagnant à Auteuil, Enghien et Pau,

après avoir été acquise à réclamer. Donna Lorcy (Great Palm), mère de Do

Something Love, a pour meilleure performance une troisième place dans le Prix

John Cunnington à Auteuil. Do Something Love est son deuxième vainqueur, après

Nina Nana (Vespone).