Prix policeman (l) : holy warrior, la surprise made in kelleway

Autres informations / 24.02.2013

Prix policeman (l) : holy warrior, la surprise made in kelleway

 « I love France ! », s’exclame Gay Kelleway à

l’issue du Prix Policeman (L) qu’elle vient de remporter avec Holy Warrior

(Holy Roman Emperor). L’entraîneur britannique, installée à Newmarket, était

déjà venue à Cagnes-sur-Mer l’an dernier. Cette fois, elle a trouvé le cheval

pour gagner le "Policeman", comme elle nous l’a expliqué : « Robert

Ng avait déjà un cheval chez moi. Il m’a appelée au début du meeting pour me

demander où j’étais. Je lui ai expliqué que j’étais à Cagnes-sur-Mer, que

c’était un endroit magnifique. Alors, il a voulu un cheval pour le meeting. Je

lui ai dit de m’en acheter un ! Nous avons donc acheté Holy Warrior à l’issue

de sa victoire dans un maiden, à Kempton, pour une somme modeste. Il était

alors entraîné par Marco Botti. Il avait gagné de façon impressionnante sur

1.400m, mais je savais que c’était un cheval de distance. Delphine Santiago l’a

monté tous les matins ici et elle a fait un très beau travail. » Bien que

découvrant la distance de 2.000m, Holy Warrior s’est imposé de bout en bout et

a encore accéléré dans la ligne droite. Il était au-dessus du lot, et Snap Call

(Tamayuz), qui est venu à l’extérieur après avoir bénéficié d’un bon parcours,

derrière les animateurs, n’a rien pu faire. « Il n’a pas d’excuses, analyse

Jean-Claude Rouget. Il fait sa course et il est simplement battu par meilleur.

» Même constat pour François Rohaut, qui sellait Quatorze (Elusive City). Lui

aussi a galopé près du groupe de tête, et il a fourni son effort à la corde,

terminant tout près de Snap Call. « Il court bien, il n’y a rien à dire, nous a

confié son entraîneur. À présent, il va souffler un peu avant que l’on pense à

l’avenir. » En ce qui concerne le futur de Holy Warrior, Gay Kelleway a

poursuivi : « Il faut que je parle avec son propriétaire, qui a beaucoup de

chevaux à Hongkong. Il est possible qu’il décide de l’envoyer là-bas, pour viser

le Hong Kong Derby l’an prochain. Rien n’est encore arrêté. »

UNE

SOUCHE AMERICAINE

Holy

Warrior est un fils de If Dubai (Stephen Got Even), qui n’a couru que deux fois

à 3ans, sans parvenir à s’imposer. C’est une soeur de Gal in a Ruckus (Bold

Ruckus), lauréate des Kentucky Oaks (Gr1), et de Pirate’s Quill (Pirate’s

Bounty), placée de Listed aux États-Unis. La famille maternelle du poulain est

également celle de Smart Strike, Sky Classic et Dance Smartly, tous lauréats de

Grs1 aux États-Unis.