Qatar international trophy (gr1 - pa) : muntasar, un cheval a retenir pour l’europe

Autres informations / 28.02.2013

Qatar international trophy (gr1 - pa) : muntasar, un cheval a retenir pour l’europe

La

casaque et l’élevage d’Umm Qarn ne pouvait rêver mieux dans le Qatar

International Trophy (Gr1 - PA). Ses trois représentants, entraînés par Alban

de Mieulle, ont terminé aux trois premières places. C’est le 4ans Muntasar Gb

(Majd Al Arab) qui a enlevé la palme, mettant à la raisons ses aînés qu’il

affrontait pour la première fois. Ce cheval qui a débuté en juillet dernier à

La Teste a progressivement grimpé les échelons à Doha où il prend peu à peu sa

place parmi l’élite. Son entourage et en premier lieu son entraîneur ont pour

objectif de venir en Europe avec ce cheval que l’on devrait donc revoir évoluer

en France dans les mois qui viennent. Ici, Muntasar a battu Farraaha Gb (Amer),

une 5ans qui est une bonne valeur à Doha où elle a terminé deuxième de Mkeefa

(GB) dans les dernier Qatar Oaks (Gr2). Troisième, le 5ans Nashmi Gb (Amer),

associé à Olivier Peslier, a remis le petit coup de rein qu’il fallait pour

revenir prendre la troisième place sur le poteau à Al Anga fR (Amer), qui a

lutté jusqu’au bout. Suite à ce succès, Alban de Mieulle nous a confié au sujet

de ses représentants : « Muntasar est un cheval que j’estime beaucoup. Il n’a

que 4ans et affrontait pour la première fois ses aînés. Il est bien sur cette

distance de 1.600m et je pense que c’est un cheval avec lequel nous pouvons

aller en Europe cette année avec des ambitions. Il a vraiment de la marge à mon

avis. Nashmi court également très bien. Olivier Peslier pense qu’en allant

devant il aurait pu finir plus prêt. C’est un 5ans, mais c’est un cheval qui

est encore en progrès. »

DAVID

BOULAND : « UN CHEVAL QUI A DE LA MARGE »

Muntasar

était associé à David Bouland qui nous a livré ses impressions concernant ce

cheval : « C’est un 4ans qui provient d’une bonne souche maternelle. Il est le

frère de Dahess GB (Amer) [gagnant de ce Gr1 PA en 2004 et 2005, ndlr]. Vu ses

origines maternelles il devrait être spécialisé sur 1.400m-1.600m. Ici, il

avait certes un avantage au poids du fait de son âge, mais il gagne avec de la

marge. J’ai eu un bon parcours, dans le sillage des leaders. Après l’entrée

dans la ligne droite, le passage s’est fait et une fois pris l’avantage,

Muntasar a subi plusieurs attaques, mais il a su remettre le coup de rein qu’il

fallait. »