Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Royal ascot 2013 : c’est parti !

Autres informations / 02.02.2013

Royal ascot 2013 : c’est parti !

Si,

parfois, on peut voir des icônes étrangères, comme Black Caviar (Bel Esprit),

venir courir à Royal Ascot, c’est aussi grâce au travail d’un homme : Nick

Smith. Directeur de la Communication et des Relations étrangères de

l’hippodrome anglais, il va commencer sa tournée étrangère aux États-Unis, au

cours de la première quinzaine de février. Son périple va le mener de Fair

Grounds à Gulfstream Park, en passant par Santa Anita, comme il l’a expliqué au

TDN. Ensuite, il ira à Tokyo, Hokkaido, Melbourne, Sydney, puis à Dubaï et à

Singapour. But de ce tour du monde : attirer les meilleurs chevaux de la

planète à Royal Ascot. Animal Kingdom et Wise dan – "Eclipse Award du

cheval de l’année" aux USA –, font notamment partie des chevaux que Nick

Smith aimerait attraper dans ses filets. La tâche sera difficile cependant, du

fait, bien sûr, des médications en vigueur outre-Atlantique et interdites en

Europe. Et puis, il faut bien le reconnaître, le niveau des chevaux américains

ne vaut pas celui des Européens. Dans l’interview qu’il a accordée au TDN, Nick

Smith revient aussi sur le Qipco British Champions Day dont il va faire la promotion

à l’étranger. Pas un mot, en revanche, sur le Week-end du Qatar Prix de l’Arc

de Triomphe (Gr1), concurrent direct de l’événement britannique. De son côté,

le British Champions Day a peu de chances d’attirer des Américains, à trois

semaines du Breeders’Cup, Il en est de même pour les Asiatiques, qui se

préparent alors au Hong Kong International Day.