Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Spendthrift farms étend son programme "breed secure

Autres informations / 26.02.2013

Spendthrift farms étend son programme "breed secure

 

Spendthrift Farms avait innové, il y a un an, en lançant un

programme baptisé "breed secure" autour de son étalon Into Mischief.

Une alternative au système du foal sharing. Cette année, ce système sera étendu

à tous les autres étalons du haras.

Qu'est-ce que le "breed secure" ? Le propriétaire

d'une jument faisant saillir cette dernière par l'étalon, et ceci dans un but

commercial, ne paye pas le prix de la saillie immédiatement. La saillie se

règle lorsque le produit passe aux ventes : si le chiffre obtenu est

satisfaisant et qu'il génère donc un profit suffisant, l'éleveur règle la

saillie et conserve le reste. Si tel n'était pas le cas, l'éleveur n'a pas à

régler la saillie. Une idée qui mérite d'être creusée.

Les éleveurs décident eux-même à quel âge ils souhaitent

vendre le poulain. S'ils vendent la jument in foal, la somme minimum à obtenir

pour commencer à payer la saillie est de 10.000 $. Pour un foal de six mois ou

plus, elle est de 6.000 $. Pour un yearling, de 12.000 $ (chiffres annoncés par

le TDN). Au-delà de cette somme, les éleveurs doivent commencer à payer la

saillie, et une fois celle-ci remboursée, ils conservent le bénéfice de la

vente.

Un système qui se veut donc plus avantageux et plus

attractif que le foal sharing pour les éleveurs, puisque dans ce dernier cas,

l'éleveur et l'étalonnier se partagent équitablement la recette de la vente. Un

moyen de relancer l'élevage à visée commerciale.

Plus d'informations ici : 

http://www.spendthriftfarm.com/bestdealyet.html