Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Suspension exemplaire en belgique : la video du delit

Autres informations / 13.02.2013

Suspension exemplaire en belgique : la video du delit

Lundi 21 janvier, une épreuve pour gentlemen-riders et cavalières, support d’enjeux PMU, à Mons, a fait parler d’elle. Visiblement, la partenaire du cheval Eastern Warrior, Sacha Stappaerts, n’avait pas vraiment envie de gagner et le cheval a terminé troisième. Les images, sur la vidéo ci-jointe, parlent d’elles-mêmes. En direct, les commentateurs belges (les bien connus David et Patrice) s’en rendent compte et échangent les paroles suivantes : « Apparemment on ne doit pas aller en tête avec le 2 Eastern Warrior avant de rentrer dans les cent derniers mètres. Ça nous fait peur ce qu’il se passe avec Eastern Warrior, mais que fait-on avec le 2 Eastern Warrior ? » Bref, le cheval a été comme on dit bigorné et c’était bien flagrant. Les courses belges se relancent grâce au PMU qui prend maintenant des paris sur les courses de Mons. Le Jockey Club belge a donc voulu infliger une sanction exemplaire à Sacha Stappaerts, par ailleurs propriétaire et permis d’entraîner d’Eastern Warrior : interdiction de monter durant la saison 2013 et de solliciter une licence dans les cinq ans à venir, mise à pied du cheval pendant une durée identique (propriétaire, entraîneur ou cavalière), distancement de sa troisième place le jour de l’infraction et, enfin, une amende de 10.000 euros. La sanction est lourde mais elle a valeur d’exemple. Lorsqu’elle a été entendue par le Jockey Club belge le 1er février, Sacha Stappaerts n’a pas convaincu en indiquant qu’elle avait eu un problème avec une étrivière et que son inexpérience expliquait pourquoi elle n’avait pas réussi à gagner alors que visiblement son cheval ne demandait que ça…