Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Tara river s’impose au terme d’un final haletant conjugue a la pression d’une enquete

Autres informations / 24.02.2013

Tara river s’impose au terme d’un final haletant conjugue a la pression d’une enquete

La lutte à trois, entre Tara River (Stormy River), Da Paolino (Enrique) et Griraz (Nombre Premier), dans la phase finale du Grand Prix du Conseil général des Alpes-Maritimes: c’est l’image que l’on gardera de la première étape du Défi du Galop, qui a clôturé en beauté le meeting azuréen 2013. Griraz n’a pu conserver son titre, lui qui avait pourtant dominé très nettement les deux préparatoires auxquelles il avait pris part. François-Xavier Bertras n’a pas voulu laisser s’échapper Da Paolino qui, comme à son habitude, a mené la course. Il a ainsi offert un parcours en or à Tara River, qui l’a toujours filé. Franck Blondel a pu bénéficier de la bonne roue. Tara River a alors montré tout son courage pour venir dominer ses deux adversaires. Le pensionnaire de Jean-Claude Seroul, dont la casaque remporte pour la première fois ce Grand Prix, ne gagne jamais de loin, mais il ne lâche pas le morceau. Griraz l’avait pourtant dominé facilement dans le Prix William Alexandre Ruinat (D). Frédéric Rossi pensait la revanche possible, comme il nous l’a expliqué : « J’ai toujours pensé qu’il pourrait battre Griraz. La dernière fois, nous n’avions pas voulu être trop durs avec lui. S’il n’avait pas participé au Prix William Alexandre Ruinat, il y aurait eu trop de temps entre les deux courses pour ce cheval plutôt fainéant le matin. C’est pour cette raison qu’il a couru cette préparatoire, mais j’avais fait l’erreur de le laisser sur place, et tout ne s’est pas très bien passé. Il est donc retourné à Calas où il a retrouvé son cavalier habituel. C’est un cheval qui fait le minimum. Il ne gagne jamais de loin, mais, pour moi, il vaut un Groupe. Il va disputer les autres épreuves du Défi sur 2.400m. Cette victoire, Tara River l’a conservée après une enquête, qui a été rapidement annoncée après le passage du poteau. La pression est alors remontée d’un cran sur l’hippodrome. Les trois chevaux de tête étaient très proches les uns des autres et, finalement, malgré un léger mouvement, Tara River a pu conserver le bénéfice de sa victoire.

EXCELLENTE RENTREE DE DA PAOLINO

Pour sa rentrée, alors qu’il n’avait plus couru depuis le mois d’octobre, Da Paolino réalise une drôle de performance. Il est même revenu chercher la deuxième place alors que Griraz semblait avoir sa mesure. Didier Prod’homme nous a appris: « Le cheval a été malade début janvier, c’est pour cela que j’ai été contraint de lui faire effectuer sa rentrée directement dans le Grand Prix. Pauline m’a dit qu’il avait demandé à souffler à mi-tournant. Du coup, elle n’a pas voulu le lancer de loin. Sans cela, elle pense qu’elle aurait pu gagner. Néanmoins, sa rentrée est excellente. J’hésitais à le remettre sur les obstacles, mais vu la façon dont il se comporte, je vais encore y réfléchir ! En tout cas, il va bénéficier d’un petit break. » Griraz, qui a dû attaquer un peu tôt et qui s’est ensuite retrouvé entre ses deux adversaires, est battu d’un rien. Il n’a donc pu conserver son titre, mais on devrait le revoir tout au long de l’année au cours de ce Défi du Galop qui constitue son objectif. Enfin, Rémus de la tour (Stormy River), le cheval de classe du lot, a pris la quatrième place, à quelques longueurs des trois premiers. C’est une rentrée très correcte pour le pensionnaire de Keven Borgel qui n’avait pas été affûté pour cette course.

LE FRERE D’IZALIA

Tara River a été élevé par Jean-Claude Seroul au haras du Cadran. Il s’agit d’un fils de Stormy River, étalon du Haras d’Etreham, dont il représente la première production, et de Tarabela (Johann Quatz), une multiple placée de Listeds et gagnante du Prix de Lonray (A) à Deauville. Au haras, Tarabela avait déjà donné la bonne Izalia (Iron Mask), lauréate du Prix Miesque (Gr3) à 2ans et double gagnante de Listed sur des distances de vitesse l’année suivante.

 

GRAND PRIX DU CONSEIL GENERAL DES ALPES-MARITIMES

Listed - Plat - A conditions - 1re étape du Défi du Galop - 75.000€ - 2.500m – Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4ans et au-dessus. Poids : 4 ans, 55k.

1ER TARA RIVER (H4)

F. Blondel (55) 2’51’’78.

Stormy River & Tarabela

Pr. : J.-C. Seroul

Ent. : F. Rossi - Él. : Jean-Claude Seroul

2E DA PAOLINO (H6)

Mlle P. Prod’homme (56,5) CENC.

Enrique & Tora Tune

Pr. : G. Cohen

Ent. : D. Prod’homme - Él. : Didier Prod’Homme

3E GRIRAZ (H8)

F.-X. Bertras (58,5) CENC.

Nombre Premier & Niraz

Pr. : S. Kinast - Ent. : P. Sogorb - Él. : Michel Berlato

4e RÉMUS DE LA TOUR (M4)

N. Perret (58) 3 L.

Stormy River & Calithea

Pr. : B. Vives

Ent. : K. Borgel - Él. : Mme Anne de Clermont Tonnerre

5e ZAGROS (H4)

R. Auray (55) 4 1/2 L.

Slickly & Jalapegnas

Pr. : V. Moreau

Ent. : J. Heloury - Él. : Jean-Marc Capitte

· Les autres partants dans leur ordre d’arrivée :

Fair Boss (Mamool), Blue Saphire (Anabaa Blue), Kings Messenger (Samum).

Tous couru.