Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une victoire du bout du monde pour african waters

Autres informations / 11.02.2013

Une victoire du bout du monde pour african waters

Après des débuts corrects sur le mile, African Waters (Henrythenavigator) a ouvert son palmarès sur les 1.300m du Prix de Moscou (F). Il était d’ailleurs temps que le poteau arrive pour le pensionnaire de Jean-Claude Rouget puisqu’après avoir mené, il a raccourci son action dans les cent derniers mètres et a même failli être rejoint par le britannique Dha Chara (Ramonti) qui, au contraire, tant au modèle que dans la façon de courir, semble capable d’aller sur plus long. Jean-Claude Rouget sellait également Wunderbar (Silvano). Après s’être montré brillant, il est venu à l’extérieur dans la ligne droite mais n’a jamais pu accrocher les deux premiers. Concernant le lauréat, Jean-Claude Rouget nous a dit : « Je l’avais débuté sur 1.600m pour éviter le gazon, mais je crois que 1.300m, c’est le bout du monde pour lui. On va le laisser sur 1.200m lors de la reprise du galop parisien. Quant à Wunderbar, il a tiré, n’a pas très bien négocié le tournant, et n’a pas une très bonne respiration. Tout cela combiné fait qu’il sera certainement dirigé vers les handicaps. »

UN PETIT-FILS DE LOUVE

Élevé par Joseph Allen, African Waters est le deuxième produit de Louve des Rêves (Sadler’s Wells), deuxième du Prix Solitude (L). Le poulain est donc issu d’une excellente souche Wildenstein, puisque Louve des Rêves est une fille de Louve (Irish River), lauréate de Prix de Flore (Gr3) et mère de Loup Breton (Anabaa), gagnant des Prix d’Harcourt (Gr2) et Daphnis (Gr3) et deuxième du Prix Ganay (Gr1), ainsi que de Louve Royale (Peintre Célèbre), placée de Gr3 aux États-Unis. Louve est une soeur de Loup Sauvage (Riverman), lauréat du Prix d’Ispahan (Gr1) et Loup Solitaire (Lear Fan), gagnant du Grand Critérium (Gr1).