Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

What a caper, un etalon aux accents anglo-espagnols

Autres informations / 11.02.2013

What a caper, un etalon aux accents anglo-espagnols

CAPE

CROSS & SHEER GOLD,

PAR

CUTLASS

HARAS

D’LA RIVIERE (61) - 1.200 €

What a

Caper (Cape Cross). Un nom inconnu des sportsmen français. Et pour cause ! Il

n’a couru qu’en Espagne, où il a fait partie des bons éléments de sa promotion.

Entraîné à Mijas, en Andalousie, par l’Anglais Peter Haley, il a montré de la

précocité, remportant l’important Prix Martorell (B), qui est l’équivalent du

Prix Yacowlef (L) en Espagne. À l’automne de ses 2ans, il a brillé dans le Gran

Critérium (B), devançant Stoneside (Marchand de Sable), héros des Prix Herod et

du Pont-Neuf (Ls), mais aussi deuxième du Prix Jean Prat (Gr1), avant de gagner

deux Grs3 aux États-Unis. Ensuite, What a Caper s’est montré moins étincelant,

tout en gagnant deux courses à conditions à Mijas et à Dos Hermanas (Séville).

Toute sa carrière, What a Caper a évolué sur du bon terrain, voire des pistes

rapides. Des terrains plus adaptés à son physique solide. Après sa carrière de

course, qu’il a arrêtée en 2008, il a rejoint Pastures Barn Stud, en

Angleterre, où il a débuté la monte à 1.200 £ en 2011, avant de passer à 2.000

£ l’an dernier. En 2013, il est arrivé au haras d’la Rivière, dans l’Orne, pour

y faire la monte à 1.200 € (600 € pour les AQPS). Le haras d’la Rivière est une

nouvelle structure qui tend à se développer. Il est tenu par Debra Hooper, dont

les contacts en Angleterre ont permis l’arrivée de What a Caper.

UN FILS

DE CAPE CROSS

Côté

pedigree, What a Caper a l’avantage d’être par Cape Cross, le père de Sea the

Stars ou encore Ouija Board. Et peu de fils de Cape Cross font la monte en

France. Dans la famille maternelle de What a Caper, on retrouve de la vitesse.

De fait, son frère San Salvador (Dayjur) a terminé troisième du Mahab Al

Shimaal (Gr3) sur courte distance. Sa mère, Sheer Gold (Cutlass) a été une

valeureuse compétitrice, remportant neuf épreuves et se plaçant au niveau

Listed aux États-Unis. French Gold (Northern Prospect), deuxième mère de What a

Caper, a fait l’arrivée de Stakes. Plus généralement, on retrouve du black type

sur toutes les lignes du pedigree de What a Caper.