Au coeur de l’a.g. du sud-est

Autres informations / 01.03.2013

Au coeur de l’a.g. du sud-est

L’assemblée

générale de la Fédération des courses du Sud-Est s’est tenue le mercredi 27

février sous la présidence de Georges Camprubi, en présence de nombreuses personnalités

: notamment Bertrand Bélinguier et Dominique de Bellaigue (accompagnés de

Guillaume Maupas et de François Boulard), Rubens Crémieux (président de

Marseille) et Hélène Dal Corso (Secrétaire générale de la Fédération

nationale). Côté galop, le gros sujet du jour a été l’annonce de la

réhabilitation complète du centre d’entraînement de Calas-Cabriès. Georges

Camprubi et Rubens Crémieux se sont beaucoup battus pour que France Galop sauve

Calas et ils ont été entendus : « Je tiens à adresser mes plus vifs

remerciements à Bertrand Bélinguier, a déclaré Rubens Crémieux. Car, grâce à

lui, le dossier de rénovation de Calas a été voté en conseil d’administration.

» Les travaux (8M€ financés par France Galop) commenceront avant l’été sur le

bâti. Ils s’étaleront sur sept ans, afin d’agir bâtiment par bâtiment, selon un

système de roulement qui permettra de garder le centre ouvert pendant toute la

durée des travaux. Concomitamment, deux autres types de travaux seront menés :

une rénovation de la piste (cette fois, France Galop interviendra peu) et la

construction d’une plateforme de traitement du fumier. Sur ce dernier point,

Rubens Crémieux a précisé : « La Société Hippique de Marseille va financer ce

projet avec deux partenaires : l’ADEME et le Fonds commun. » L’ADEME est

l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Établissement

public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe

des ministères en charge de l'Écologie, du Développement durable et de

l'Énergie et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, l'ADEME participe

à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de

l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur

permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'Agence met à

disposition des entreprises,  des

collectivités locales, des pouvoirs publics et du aide en outre au financement

de projets, de la recherche à la mise en oeuvre, et ce, dans ses domaines

d'intervention. Après Georges Camprubi et Rubens Crémieux, ce fut au tour de

Bertrand Bélinguier de s’exprimer, en sa qualité d’actuel président de la

Fédération nationale des courses (occupé en alternance par le président de

France Galop et par celui du Cheval Français). « Votre région est d’une grande

vitalité. Il existe peu de régions, en France, où deux sociétés de courses

organisent autant de réunions [Cagnes et Marseille organisent 159 réunions,

dont 119 Premiums, ndlr]. Depuis quelque temps, se posait le problème impérieux

du centre de Calas. Il était indispensable de prendre une décision rapide et

nous l’avons fait. Je dois vous dire que nous avons peu de dossiers aussi

importants sur le plan financier. Heureusement d’ailleurs ! (rires) Le

financement que nous apportons est le meilleur témoignage de notre attachement

à votre région. » Puis le président de France Galop a développé un long exposé

sur un certain nombre de sujets d’actualité que nous avons déjà eu l’occasion

de traiter dans ces colonnes, comme la taxe affectée et la T.V.A. Au sujet de

cette dernière, il a particulièrement insisté sur la nécessité de parler d’une

seule voix aux pouvoirs publics, et de résister à la tentation de mener des

petites négociations chacun pour soi. Enfin, concernant le galop, François

Boulard a eu l’occasion de présenter le nouveau circuit "Galop Tour

Interrégional" (GTI), un "Trophée vert du galop", dont la

première étape aura lieu à Carpentras le 31 mars. Nous y reviendrons dans un

prochain numéro.