Auteuil, prix duc d’anjou (gr3) : de pau ou d’auteuil, faites votre choix

Autres informations / 10.03.2013

Auteuil, prix duc d’anjou (gr3) : de pau ou d’auteuil, faites votre choix

Le Prix

Duc d’Anjou (Gr3), première préparatoire au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), est

une course qui réussit bien aux Palois. Sur les quatre dernières éditions,

trois sont revenus à des chevaux ayant participé au meeting du Pont-Long. Au

fil des saisons, ce Prix Duc d’Anjou est devenu une compétition qui voit

s’affronter des 4ans restant sur leurs sorties dans le Prix Congress (Gr2) et

ceux qui ont été les vedettes paloises. Certes, on pourrait penser que ceux qui

ont couru le "Congress" sont avantagés par rapport à d’autres, venus

plus tardivement et ne connaissant pas Auteuil. Mais tous les concurrents

seront, d’une certaine façon, sur un pied d’égalité. En effet, ils passeront

tous, pour la première fois, la piste intérieure des steeples, même s’il reste

la rivière des tribunes, que les participants du Gr2 ont déjà franchie. Parmi

les neuf partants, puisque Volnay Pierji (Kotky Bleu) est forfait, il y aura

quatre représentants de Guy Cherel, dont Laskaline (Martaline), vainqueur du

Prix Antoine de Palaminy (L). Comptant parmi les meilleures pouliches de sa

promotion en haies, puisque deuxième du Prix Bournosienne (Gr3), Laskaline est

invaincue sur le steeple de Pau en trois sorties. Ses parcours ont été émaillés

de quelques fautes, mais elle a toujours su faire la différence au bon moment.

Sur sa forme de Pau, elle peut damer le pion aux revenants du

"Congress", d’autant que cette compétition ne nous a pas convaincus

en ce qui concerne la jeune génération de steeple-chasers. Un peu barré

l’automne dernier, sur les gros obstacles parisiens, Éclair Gris (Fairly

Ransom) a explosé cet hiver à Pau, terminant son meeting par une deuxième

place, tout près, dans le Prix Antoine de Palaminy. Quand il peut attendre au

maximum, il est en mesure de placer une redoutable pointe de vitesse. Il sera

intéressant de le revoir à Auteuil, vu les progrès qu’il a accomplis cet hiver.

Troisième du "Palaminy", Tell Everyone (Califet) est un sauteur

d’avenir, qui devrait briller cet automne, car il semble avoir besoin de temps

pour franchir les paliers. Déclaré forfait dans le Grand Steeple des 4ans

palois, Chardonnay (Protektor) paraît être un ton en dessous de ses compagnons

d’entraînement, pour le moment.

LA LIGNE

DU PRIX CONGRESS, SANS SANOUVA

Gagnante

du Grand Steeple des 3ans, Sanouva (Muhtathir) ne sera pas de la partie dans ce

Prix Duc d’Anjou. En revanche, ses deux suivants immédiats seront en lice :

Storm of Saintly (Saint des Saints) et Notario Has (Turgeon), deux poulains

entraînés par Guillaume Macaire. Ces deux poulains se tiennent de près, ayant

chacun gagné sur le steeple d’Auteuil. Mais, dans le "Congress",

Storm of Saintly a devancé Notario Has, lequel venait de précéder le fils de Saint

des Saints. Entre eux, tout sera une question de forme, sachant que les

protégés de Guillaume Macaire, comme d’autres, ont connu quelques soucis

depréparation, du fait des intempéries, cet hiver.

SILVER

CHOP, AVEC L’AVANTAGE D’UNE RENTREE

Quatrième

du Prix Congress, troisième du Prix Roger de Minvielle (L), Silver  Chop (Soave) a fait une bonne rentrée à

Marseille-Borély, soldée par une deuxième place. Ses compagnons d’entraînement

ont montré leur forme, dimanche dernier. Dès lors, Silver Chop peut surfer sur

la vague et prendre une place. Poulain de qualité, Marcilhac (Smadoun) peut

causer une petite surprise face à cette génération de 4ans friable. Séduisant

lauréat dans le Prix Petit Bob, il est capable de partir de loin et d’user ses

rivaux au train. Sur la pente ascendante en fin de saison dernière, The Reader

(Lando) est certainement tardif et devrait confirmer sa progression cette

année.