Auteuil - prix juigne (gr3) la classe n’a pas de frontieres pour wutzeline

Autres informations / 04.03.2013

Auteuil - prix juigne (gr3) la classe n’a pas de frontieres pour wutzeline

 « Aujourd'hui, Wutzeline (Waky Nao) prouve

qu'elle est une drôle de jument car talentueuse à Cagnes mais aussi au-delà. »

Morgan Regairaz, qui découvrait la reine azuréenne, a résumé la pensée

générale, après la victoire de sa partenaire dans le Prix Juigné (Gr3). Triple

lauréate du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), Wutzeline a souvent été

cataloguée comme une jument de Cagnes. Bien sûr, elle a remporté une quinzaine

de courses sur les bords de la Méditerranée, mais elle avait déjà bien fait à

Auteuil, enlevant une épreuve à conditions. Au niveau Groupe, en revanche, elle

n’avait pu briller… jusqu’à ce dimanche. Son troisième essai dans le Prix

Juigné a été le bon, après deux sixièmes places dans les deux dernières

éditions de la course. Elle a attendu durant la première moitié du parcours et

a entamé son rapproché en face. Bien placée alors pour aborder la ligne droite

– d’autant qu’il ne fallait pas traîner en route ce dimanche sur une piste très

collante – Wutzeline a fait parler son coeur de championne sur le plat.

Attaquée conjointement par Mazuelo (Poliglote) et Gémix (Carlotamix), Wutzeline

a repoussé pendant deux cents mètres les assauts avec, à la clé, son quatrième

Groupe, le premier à Auteuil. « C’est une super jument, s’est exclamé, ému,

Yannick Fertillet. Courir sur de plus longues distances ne sera pas un problème

à l’avenir car elle pourra le faire. Cependant, c’est elle qui va nous dicter son

programme, en fonction de sa récupération. » Morgan Regairaz a ajouté : «

Yannick Fertillet m'avait dit qu'elle avait une belle accélération pour finir

et c'est ce que j'ai pu constater car les deux chevaux que nous avons battus dans

la phase finale ont vraiment fini vite. Cela a été une vraie lutte et elle s'est

montrée très courageuse. » Depuis la disparition de Questarabad (Astarabad),

nous n’avons pas retrouvé de leader de son envergure sur les

"balais". Dès lors, il y a des places à prendre et Wutzeline, si elle

reste dans le même état de forme, peut faire de belles choses. Devenir la

numéro un sur les haies d’Auteuil, cela paraît difficile, mais faire partie des

meilleurs hurdlers de la butte Mortemart est dans ses cordes. D’autant que, si

elle a couru cet hiver, elle a eu un programme allégé, donc elle mérite de

poursuivre sur la voie des Groupes ce printemps.

MENTION

BIEN POUR MAZUELO ET TIR AU BUT

Bien

meilleur sur les "balais", Mazuelo a confirmé ses dispositions pour

cette discipline, sautant bien et se montrant tenace à la lutte. Tir au But a,

lui, l’étoffe d’un vrai grand cheval, aussi bien sur les haies que sur le

steeple. Sa quatrième place de rentrée est vraiment de bon augure. Entraîneur de

Mazuelo et Tir au But, Guy Cherel nous a dit : « Mazuelo fait une bonne course

et il est devancé par une excellente jument. Quant à Tir au But, je pensais

qu’il serait un peu à court de compétition et il se comporte très bien.

L’avantage avec lui, c’est que l’on peut le mettre à toutes les sauces, aussi

bien sur les gros obstacles que sur les haies. »

RENTREE

PROMETTEUSE POUR GEMIX

Un peu

allant pour passer devant les tribunes, Gémix a réussi son examen de passage

face à ses aînés. Il s’est bien rapproché dans le tournant final et a prolongé

son effort sur le plat, pour aller lutter avec les deux premiers. Son

entraîneur, Nicolas Bertran de Balanda, nous a déclaré : « Il effectue une très

bonne rentrée. Il est battu par deux chevaux qui sortent des meetings et qui

sont en plus d'excellents éléments. Nous sommes contents, même si nous sommes

un peu tristes de ne pas avoir gagné car il n'y a pas de grand écart à

l'arrivée. Il a eu un très bon comportement durant le parcours, ne se montrant

pas trop allant et restant assez calme alors qu'il y avait beaucoup de partants

et du mouvement. Il trace une excellente ligne droite. C'est très bien. »

UN PUR

PRODUIT ALLEMAND

Élevée

en Allemagne par le Gestu¨t Hachtsee, Wutzeline est une fille de Waky Nao (Alzao)

et Warwara (Nebos). Autrefois chez Andreas Trybuhl, Wutzeline a été achetée à

réclamer 31.111 euros par l’Écurie Ouest Racing de Yannick Fertillet au mois de

novembre de ses 3ans et a immédiatement effectué ses débuts en obstacle. Elle

est le troisième produit référencé de Warwara et son propre frère, Watzmann,

est à créditer d’une bonne régularité à un petit niveau en plat.