Cheltenham 2013, c'est parti !

Autres informations / 12.03.2013

Cheltenham 2013, c'est parti !

 

Le festival de Cheltenham, c'est comme une finale de coupe

du monde de football. C'est un moment unique, un meeting incomparable qui, sur

le plan de l'ambiance, est bien au-des sus de Royal Ascot, dixit nos confrères

anglais. Et le grand moment est arrivé... Mardi 12 mars, l'hippodrome de Prest bury

Park va lancer son festival avec douze Grs1 au pro gramme, sans compter les

Grs2 et 3 qui orneront le riche programme anglais. Cinquante mille personnes

sont atten dues, dont près d'un tiers sera déjà présentes dès 9 heures du

matin, attendant l'arrivée des champions pour pouvoir les prendre en photo dès

leur descente des camions. Un autre monde...

L'élevage français sera bien représenté, à défaut de concur rents

entraînés dans l'Hexagone. Le mauvais hiver que nous avons vécu n'a pas

encouragé les professionnels français à tenter leur chance à Cheltenham.

D'autant qu'il faut au mini mum courir une préparatoire pour appréhender le

rythme et les obstacles britanniques. On devrait néanmoins avoir quelques

cartouches françaises dans de bons handicaps et dans le Mares' Hurdle (Gr2), où

Sirène d'Ainay (Dom Alco), gagnante de la Grande Course de Haies de Pau (L)

sera de la partie. Les "FR" sont très attendus, comme à l'accoutumée.

Le match de la semaine se déroulera mercredi avec Sprinter Sacré (Network) face

à Mail de Bièvre (Cadoudal) dans le Queen Mother Champion Chase (Gr1). Sans Big

Buck's (Ca doudal), le grand absent du festival 2013, Rêve de Sivola (Assessor)

tentera de faire perdurer la réussite des français dans le World Hurdle (Gr1).

Le Cheltenham Gold Cup (Gr1) avec Silviniaco Conti (Dom Alco), de plus en plus

convain cant, et Long Run (Cadoudal), ou encore le Mares' Hurdle (Gr2), avec

Quevega (Robin des Champs), compteront parmi les grands moments de ce festival

2013.