Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Monpilou, la valeur sure

Autres informations / 03.03.2013

Monpilou, la valeur sure

Le Prix Jean Doumen fait partie du circuit des courses sur les haies qui permettent le retour de très bons chevaux, hurdlers comme steeplechasers. Mais, dans ces épreuves, il est souvent difficile de détacher un cheval plus qu’un autre, étant donné que la forme de certains concurrents est incertaine. Cependant, dans l’édition 2013 du Prix Jean Doumen, on peut se fier au bon Monpilou (Saint des Saints), lauréat des Prix d’Indy (Gr3) et Finot (L) et troisième du Prix Alain du Breil (Gr1). Passé ensuite sur le steeple, Monpilou y a enchaîné les bons résultats et reviendra donc sur les "balais". Au papier, il a la pointure des rivaux qui lui sont opposés, surtout au regard de la valeur qu’il a affichée sur les haies. Victime de soucis de santé, Jean d’Angely (Pelder) n’a pu démontrer tous ses moyens. Après trois ans d’absence, il est revenu à Auteuil, concluant probant quatrième sur les "balais", l’automne dernier. Ensuite, il n’a pas confirmé, mais avec trois courses au compteur depuis son retour et son entraînement hivernal, il devrait jouer un bon rôle. Absent depuis le 27 novembre 2011 et une deuxième place dans le Prix Morgex (Gr3), Dumet (Turgeon) a, depuis, quitté les boxes de Guillaume Macaire pour ceux d’Arnaud Chaillé-Chaillé. Bien connu sur les gros obstacles, sur lesquels il s’est classé deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1), il a aussi gagné sur les haies d’Auteuil, à un niveau moindre. Cependant, sa course de rentrée dominicale lui permettra surtout de se remettre dans le bain, après sa longue absence.

DEEP PURPLE, LA DECOUVERTE

Un cheval va faire ses premiers pas en France dans ce Prix Jean Doumen :Deep Purple (Halling). Il a évolué en Angleterre, où il a brillé dans quatre Grs2 et participé au Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) 2008. Éclectique, il fera sa rentrée et, sur sa vraie valeur, il peut faire une bonne course. Cependant, s’il gagne, ce sera sans doute plus sur sa classe, car il pourrait avoir besoin de voir à quoi ressemble une course à la française. Notons qu’il a été déclaré forfait dans la Grande Course de Haies de Pau (L). Comme Deep Purple, Indian Daudaie (Nicobar) a tâté les pistes anglaises. Il s’est notamment classé deuxième d’un Gr2 à Cheltenham et s’est imposé par deux fois sur les fences. Il était alors entraîné par Paul Nicholls, mais son exportation n’a pas eu le succès attendu. Il est de retour sous l’entraînement de Yannick Fouin, pour lequel il avait pris la deuxième place du Prix Cambacérès (Gr1) 2010.