Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Orvello ­k écrase l'opposition sous 72 kilos

Autres informations / 05.03.2013

Orvello ­k écrase l'opposition sous 72 kilos

ENGHIEN-SOISY

Gorrvello (Poliglote) 

n'a  pas  laissé 

passer l'occasion qui lui était donnée d'effectuer une ren-

trée victorieuse dans le Prix Avranchin. Au rond de

présentation, déjà, il est apparu dans un magnifique état. Face à une

opposition à sa portée, en dépit de son poids de 72 kilos, le pensionnaire de

Guillaume Macaire a toujours été au-dessus du lot. Placé derrière Espoir de

Bellouet (Califet) et Los Banderos (Sinndar), les animateurs, Gorvello a sauté

parfois un peu gros. Mais lorsque son pilote, Bertrand Lestrade, lui a demandé

d'accélérer, entre les deux derniers obstacles, Gorvello a été seul en piste.

Son jockey a alors cessé de le monter, ce qui n'a pas empêché le fils de

Poliglote de passer le disque final avec dix longueurs d'avance sur Bhoumtang

(Oscar), auteur d'une plaisante rentrée. Entraîneur de Gorvello, Guillaume

Macaire nous a confié : " Gorvello est un bon élément. L'an passé, il a

fait toutes ses courses, même s'il a pu commettre des erreurs, comme dans le

"Minvielle", où il est tombé au mur. Je vais le laisser à Enghien,

car je n'ai pas envie de l'emmener à Auteuil, où il devrait effectuer quelques

parcours pour se régler. Comme c'est un fils de Poliglote, il a un bon changement

de vitesse qui fonctionne bien ici. Il pourrait aller sur des courses comme le

Prix Hopper (L). " Jockey de Gorvello, Bertrand Lestrade a ajouté : "

En fin d'année, il était tombé dans la Listed, mais c'était de ma faute, on ne

s'était pas compris tous les deux. Aujourd'hui, tout était réuni pour qu'il

fasse un bon résultat, car il court bien frais et il aime le bon terrain. Sur

ce qu'il avait fait, il courait tout seul. " La filière des bons 4ans

d'Enghien attend donc Gorvello qui, à l'image de Take this Waltz (Enrique),

dans le Prix du Mont Cenis, avait gagné un Prix d'Essai en débutant. C'était il

y a un an.

 

Une bonne famille de sauteurs

Né de Poliglote, qui fait référence chez les étalons

d'obstacle, Gorvello est un élève de Jacky Thomas. C'est le premier produit de

la bonne Rolandale (Mansonnien), une grande jument noire qui avait fait un

numéro dans le Prix John Cunnington à Auteuil, en s'imposant de bout en bout.

Rolandale est la sœur de Jakiloup (Loup Solitaire), vainqueur d'un bon steeple à

Enghien et placé de Groupe à Auteuil. Tarah Rederie (Cadoudal), la deuxième

mère, a quant à elle gagné en haies et en steeple-chase à Auteuil.