Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Plan grand froid sur le galop

Autres informations / 13.03.2013

Plan grand froid sur le galop

Mardi

matin, France Galop a décidé d’annuler la réunion de galop de Saint-Cloud,

support du Quinté Plus (qui n’a pas été couru ailleurs ce mardi). Puis, la

réunion d’obstacle de Fontainebleau a elle aussi été annulée, et enfin la

réunion de mercredi à Enghien, en obstacle, l'a été également. Les raisons sont

simples : les mauvaises conditions climatiques (neige et vent) rendent

difficiles la circulation et puisque ce temps fortement dégradé doit se

poursuivre durant la nuit, la piste d’Enghien pourrait encore être gelée

mercredi. Mardi matin, François Boulard a indiqué, concernant les courses à

Saint-Cloud : « Les conditions de circulation sont rendues difficiles par la

neige dans la région parisienne, l’Oise et la Normandie notamment. Beaucoup de

chevaux et de personnes ne pourront arriver à temps. Le nombre de chevaux

venant des régions touchées par la neige est important au cours de cette

réunion. Nous avons donc logiquement procédé au report des courses de

Saint-Cloud qui seront recourues jeudi, vendredi, samedi et mardi, à Chantilly

et à Saint-Cloud, car il n’est pas possible de rajouter une réunion en entier.

» Un peu plus tard, Gilles Uhel, régisseur de l’hippodrome de Fontainebleau,

effectuait un constat similaire aux alentours de 11 h 30 : « Techniquement, la

piste était praticable. Mais à 10 h 30, sachant que la première course était à

12 h 30, il n’y avait que deux jockeys et vingt chevaux d’arrivés. Beaucoup de

chevaux et de professionnels sont bloqués sur les routes. On ne pouvait pas

attendre et nous avons donc, en concertation avec France Galop, annulé les

courses de Fontainebleau. » De même, en raison des risques existants sur la

réunion du 14 mars à Chantilly, il a été décidé mardi de déplacer la course

événement. Initialement prévu dans le Prix des Falaises, le Quinté Plus va se

courir au trot, dans le Critérium de Trot de Lyon à Lyon-Parilly. L’un des

principaux soucis concernant l’annulation des courses est de réussir à les

replacer ensuite dans un calendrier qui est déjà étoffé.